Sale temps pour les serpents

21/03/2013
Sale temps pour les serpents

Environ 1.600 paysans sont mordus chaque année au Togo par des serpents (Bitis,Naja,Echis); certains très venimeux. Une trentaine en meurent. L’antidote existe, mais il est cher. Raison pour laquelle le gouvernement va sponsoriser 75% du prix des vaccins. Ils coûteront désormais 15.000 Fcfa au lieu du double précédemment. 

Le ministre de la Santé, Charles Kondi Agba (photo), a indiqué jeudi que la CAMEG (Centrale d’achat des médicaments essentiels et génériques du Togo) se procurait le précieux sérum auprès du laboratoire Sanofi Pasteur au prix de 60.000 F la dose.

«C’est une première! Le gouvernement a dégagé 100 millions pour l’achat du sérum antivenimeux qui sera vendu à très bas prix aux paysans et à toutes les personnes mordues ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours. 

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Protéger la culture immatérielle

Culture

Les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, les rituels ou l'artisanat doivent être protégés. C'est la mission de l'Unesco.