Sale temps pour les serpents

21/03/2013
Sale temps pour les serpents

Environ 1.600 paysans sont mordus chaque année au Togo par des serpents (Bitis,Naja,Echis); certains très venimeux. Une trentaine en meurent. L’antidote existe, mais il est cher. Raison pour laquelle le gouvernement va sponsoriser 75% du prix des vaccins. Ils coûteront désormais 15.000 Fcfa au lieu du double précédemment. 

Le ministre de la Santé, Charles Kondi Agba (photo), a indiqué jeudi que la CAMEG (Centrale d’achat des médicaments essentiels et génériques du Togo) se procurait le précieux sérum auprès du laboratoire Sanofi Pasteur au prix de 60.000 F la dose.

«C’est une première! Le gouvernement a dégagé 100 millions pour l’achat du sérum antivenimeux qui sera vendu à très bas prix aux paysans et à toutes les personnes mordues ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Vers un PGICT 2 ?

Environnement

Lancé en 2013, le PGICT, le projet de gestion intégrée des catastrophes et des terres, pourrait avoir une suite.

Bon appétit !

Santé

La consommation des tilapias élevés au Togo est sans danger. Mise au point rendue nécessaire après la publication d'articles mensongers.

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Promouvoir les micro et petites entreprises en milieu rural

Développement

Le FIDA accompagne l'Etat dans le développement d'un programme destiné à aider les jeunes ruraux à créer des micro et petites entreprises.