Sale temps pour les serpents

21/03/2013
Sale temps pour les serpents

Environ 1.600 paysans sont mordus chaque année au Togo par des serpents (Bitis,Naja,Echis); certains très venimeux. Une trentaine en meurent. L’antidote existe, mais il est cher. Raison pour laquelle le gouvernement va sponsoriser 75% du prix des vaccins. Ils coûteront désormais 15.000 Fcfa au lieu du double précédemment. 

Le ministre de la Santé, Charles Kondi Agba (photo), a indiqué jeudi que la CAMEG (Centrale d’achat des médicaments essentiels et génériques du Togo) se procurait le précieux sérum auprès du laboratoire Sanofi Pasteur au prix de 60.000 F la dose.

«C’est une première! Le gouvernement a dégagé 100 millions pour l’achat du sérum antivenimeux qui sera vendu à très bas prix aux paysans et à toutes les personnes mordues ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

La mode dans tous ses états

Culture

Le FIMO 228, Festival international de la mode au Togo, s’est ouvert mardi à l’hôtel Ibis de Lomé.

Faussaires expérimentés sous les verrous

Faits divers

Plusieurs centaines de cartes d’identité, de passeports et de nombreux documents administratifs togolais et étrangers ont été saisis par la police.

Il faut parfois savoir faire des concessions

Justice

Le Collectif des associations contre l’impunité au Togo (CACIT) a salué mardi la grâce présidentielle en faveur de 45 manifestants de l'opposition.