Sale temps pour les serpents

21/03/2013
Sale temps pour les serpents

Environ 1.600 paysans sont mordus chaque année au Togo par des serpents (Bitis,Naja,Echis); certains très venimeux. Une trentaine en meurent. L’antidote existe, mais il est cher. Raison pour laquelle le gouvernement va sponsoriser 75% du prix des vaccins. Ils coûteront désormais 15.000 Fcfa au lieu du double précédemment. 

Le ministre de la Santé, Charles Kondi Agba (photo), a indiqué jeudi que la CAMEG (Centrale d’achat des médicaments essentiels et génériques du Togo) se procurait le précieux sérum auprès du laboratoire Sanofi Pasteur au prix de 60.000 F la dose.

«C’est une première! Le gouvernement a dégagé 100 millions pour l’achat du sérum antivenimeux qui sera vendu à très bas prix aux paysans et à toutes les personnes mordues ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.