Santé publique : l’Etat va sévir

28/06/2013
Santé publique : l’Etat va sévir

Le directeur du Commerce extérieur, Komla Nyédji Galley, a indiqué jeudi que le Togo allait renforcer sa législation et les moyens de lutte afin d’interdire l’entrée de produits suspects sur le marché togolais. Il s’agit, en particulier, de tous ceux qui ne respectent pas les normes sanitaires et phytosanitaires et qui sont susceptibles de mettre en danger la santé des hommes et des animaux.

L’absence d’un cadre légal clair, le manque d’effectifs de la douane et de la police et la porosité des frontières constituent autant d’atouts pour les fabricants peu scrupuleux.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation.