Secteur en eau trouble

23/05/2013
Secteur en eau trouble

Au Togo, la production et la commercialisation d’eau minérale ou potable sont assurées par plusieurs sociétés privées. Les sachets appelés « Pure Water » et les bouteilles sont prisées des consommateurs, malgré une qualité parfois douteuse. 

Le ministre de l’Eau, Bissoune Nabagou, a décidé de faire le ménage. Seules les sociétés disposant d’un agrément sanitaire et technique pourront opérer dans ce secteur. 

Republicoftogo.com : L’eau en sachet ou en bouteille offre-t-elle toutes les garanties ?

Bissoune Nabagou : Non, toutes ne sont pas bonnes à la consommation. Nous avons mis en place une politique qui consiste à délivrer un agrément aux fabriquants avant toute activité de production et, évidemment de distribution. C’est un Comité interministériel, composé du ministère de l’Eau, du ministère du Commerce et du ministère de la Santé qui se charge de délivrer les autorisations. Ce comité examine tous les aspects avant d’accorder l’agrément. 

Republicoftogo.com : Les sociétés respectent-elles la réglementation ?

Bissoune Nabagou : Certains producteurs ne respectent pas les règles. Ils doivent cesser leur activité. Nous avons obligation d’avoir la traçabilité des eaux vendues à la population. 

Tous ceux qui se trouvent dans l’illégalité verront leur activité interdite et ils seront poursuivis en justice.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.

Le pape du riz hybride va accueillir de nouveaux stagiaires

Coopération

L’université agronomique de Changsha (Chine) va proposer un nouveau cycle de formation aux agriculteurs togolais.