Sensibiliser les jeunes à la planification familiale

09/09/2015
Sensibiliser les jeunes à la planification familiale

Taux de grossesses précoces encore très important

37,2% des besoins ne sont pas satisfaits en matière de planification familiale. Les grossesses non désirées, les avortements clandestins restent encore très importants. Depuis l’année dernière, l’USAID, via son programme Agir-PF aide les autorités togolaises à renforcer leurs actions, notamment auprès des jeunes, les premiers concernés, en les incitant à consulter les services de planification familiale en milieu urbain.

‘Les adolescents ont besoin d’avoir de l’information et des services de qualité pour répondre à leurs besoins  en ce qui concerne la santé sexuelle et reproductive. Si nous ne sommes pas capables de répondre à ces attentes, nous allons continuer à avoir des grossesses non désirées, de nombreux avortements clandestins avec des risques importants de mortalité’, explique Roukiatou Diallo, la coordonnatrice régionale d’ Agir-PF.

L’objectif est de parvenir à une prévalence contraceptive de 22% à la fin de la mise en œuvre du Plan national sanitaire en 2017.

Actuellement, le taux de grossesses précoces dans la tranche 15-19 ans est de 17%, mais varie d’une région à l’autre. Il est de 25,3% dans la région de Kara et de 12,6% dans celle des Savanes.

7% des femmes se marient avant l’âge de 15 ans.

Le projet Agir PF est également développé au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, en Mauritanie, et au Niger.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !