Sida : Les parlementaires ouest-africains veulent intensifier la lutte

20/05/2010
Sida : Les parlementaires ouest-africains veulent intensifier la lutte

Une centaine de parlementaires d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique centrale ont plaidé jeudi à Lomé pour que leurs Etats consacrent davantage de ressources dans la lutte contre le sida.
Les élus africains souhaitent favoriser un accès universel au traitement de la pandémie.
« Nous avons besoin d’un partenariat nouveau. Nous devons consacrer 10% des ressources nationales à la lutte contre la maladie», a déclaré Bemba Youssouf, président du Réseau des médias africains pour la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.
« La rencontre de Lomé a pour objectif de renforcer le partenariat des différents réseaux et d’identifier les mécanismes susceptibles d’enrichir les textes de lois pour protéger les personnes vivant avec le sida en y intégrant les dimensions relatives aux droits humais et à l’approche genre », a indiqué Komi Selom Klassou, premier vice-président de l’Assemblée nationale Togolaise.
Le Togo a crée en 2001 le Conseil national de lutte contre le sida et les infections sexuellement transmissibles (CNLS). L’institution est présidée par le président Faure Gnassingbé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Premier ministre israélien participera au sommet de Monrovia

Cédéao

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu participera le 4 juin prochain à Monrovia (Liberia) au sommet de la Cédéao.

Une exploitation raisonnée des océans

Environnement

Du 5 au 9 juin 2017, l’ONU accueillera à New-York sa première conférence mondiale sur l’Océan, très importante pour le climat et pour l'économie. 

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.