Sida : Les parlementaires ouest-africains veulent intensifier la lutte

20/05/2010
Sida : Les parlementaires ouest-africains veulent intensifier la lutte

Une centaine de parlementaires d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique centrale ont plaidé jeudi à Lomé pour que leurs Etats consacrent davantage de ressources dans la lutte contre le sida.
Les élus africains souhaitent favoriser un accès universel au traitement de la pandémie.
« Nous avons besoin d’un partenariat nouveau. Nous devons consacrer 10% des ressources nationales à la lutte contre la maladie», a déclaré Bemba Youssouf, président du Réseau des médias africains pour la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.
« La rencontre de Lomé a pour objectif de renforcer le partenariat des différents réseaux et d’identifier les mécanismes susceptibles d’enrichir les textes de lois pour protéger les personnes vivant avec le sida en y intégrant les dimensions relatives aux droits humais et à l’approche genre », a indiqué Komi Selom Klassou, premier vice-président de l’Assemblée nationale Togolaise.
Le Togo a crée en 2001 le Conseil national de lutte contre le sida et les infections sexuellement transmissibles (CNLS). L’institution est présidée par le président Faure Gnassingbé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Anticiper la réduction de l'APD

Développement

L’aide publique au développement (APD) demeure une source de financement très importante pour le Togo.

'Nous avons veillé à l’ouverture du marché à la concurrence'

Tech & Web

Les deux opérateurs de téléphonie mobile viennent de lancer leurs services 4G. La fibre se déploie. Bref, le Togo est en train de rattraper son retard.

Des lentilles artificielles pour lutter contre la cataracte

Santé

La cataracte apparaît chez les personnes âgées de plus de 50 ans. Elle est très répandue au Togo. Mais elle peut heureusement être traitée.

Un pays structurellement transformé

Développement

Le gouvernement a définitivement adopté le Plan national de développement. Sa mise en œuvre peut commencer.