Sida : du mieux, mais beaucoup reste à faire

12/06/2008
Sida : du mieux, mais beaucoup reste à faire

A l'occasion de la réunion de haut niveau sur le sida organisé par les Nations Unies à New York, le président Faure Gnassingbé a pris la parole mercredi pour faire le point dans la lutte contre la pandémie au Togo soulignant les efforts financiers engagés par le gouvernement.

Des efforts, semble-t-il, payants puisque le taux de prévalence se situe autour de 3,2%, contre 6% en 2000. « La tendance générale est à la stabilisation, mais la lutte doit continuer », a indiqué le chef de l'Etat.« Le Togo a financé, sans aide extérieure, l'achat des médicaments antirétroviraux et contribue pour environ 20 millions de dollars au plan stratégique national de lutte contre le sida », a encore précisé M. Gnassingbé.

Et le président du Togo d'illustrer ses propos. 45 centres d'information ont été inaugurés pour sensibiliser sur le thème de la transmission de la mère à l'enfant. Le conseil et le dépistage volontaire du VIH sont proposés dans 54 sites.

« En 2007, 16% des adultes ont fait le test, ainsi que la moitié des jeunes de 15 à 24 ans et 90% des professionnels du sexe », a mentionné Faure Gnassingbé.

Mais les efforts doivent se poursuivre, malgré les difficultés pratiques. Et le point noir est celui de l'approvisionnement régulier en antirétroviraux.

Enfin, le leader togolais a souhaité un allègement des procédures pour que le Togo puisse accéder plus facilement aux ressources du Fonds mondial de lutte contre le sida, s'agissant d'un pays sortant d'une longue période de crise.

Faure Gnassingbé a regagné Lomé jeudi matin.

Lire l'intégralité du discours prononcé par Faure Gnassingbé à la tribune de l'Onu

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.