Sida : informer encore et toujours

16/10/2009
Sida : informer encore et toujours

La société Editogo (publique), qui publie le quotidien Togo Presse et dispose de la plus importante imprimerie du pays, n'est pas épargné par le sida, à l'instar de la plupart des entreprises. Douze collaborateurs sont morts ces derniers mois et plusieurs sont porteurs du virus sur un effectif de 300 personnes, dont une centaine de femmes.

Une situation qui a conduit le ministre de la Communication, Oulégoh Kéyéwa, à lancer vendredi une « cellule de veille » au sein de l'entreprise.« Soyez vigilants et ne gâchez pas votre vie en attrapant ce virus mortel », a déclaré le ministre aux employés d'Editogo qui souhaite que des équipes de veille soient crées dans l'ensemble des services du ministère.

« Il est absolument nécessaire que le message de prévention soit répété et encore répété. Il faut également que les malades soient correctement pris en charge », a-t-il encore indiqué.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.