Sida : informer encore et toujours

16/10/2009
Sida : informer encore et toujours

La société Editogo (publique), qui publie le quotidien Togo Presse et dispose de la plus importante imprimerie du pays, n'est pas épargné par le sida, à l'instar de la plupart des entreprises. Douze collaborateurs sont morts ces derniers mois et plusieurs sont porteurs du virus sur un effectif de 300 personnes, dont une centaine de femmes.

Une situation qui a conduit le ministre de la Communication, Oulégoh Kéyéwa, à lancer vendredi une « cellule de veille » au sein de l'entreprise.« Soyez vigilants et ne gâchez pas votre vie en attrapant ce virus mortel », a déclaré le ministre aux employés d'Editogo qui souhaite que des équipes de veille soient crées dans l'ensemble des services du ministère.

« Il est absolument nécessaire que le message de prévention soit répété et encore répété. Il faut également que les malades soient correctement pris en charge », a-t-il encore indiqué.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.