Sida : informer encore et toujours

16/10/2009
Sida : informer encore et toujours

La société Editogo (publique), qui publie le quotidien Togo Presse et dispose de la plus importante imprimerie du pays, n'est pas épargné par le sida, à l'instar de la plupart des entreprises. Douze collaborateurs sont morts ces derniers mois et plusieurs sont porteurs du virus sur un effectif de 300 personnes, dont une centaine de femmes.

Une situation qui a conduit le ministre de la Communication, Oulégoh Kéyéwa, à lancer vendredi une « cellule de veille » au sein de l'entreprise.« Soyez vigilants et ne gâchez pas votre vie en attrapant ce virus mortel », a déclaré le ministre aux employés d'Editogo qui souhaite que des équipes de veille soient crées dans l'ensemble des services du ministère.

« Il est absolument nécessaire que le message de prévention soit répété et encore répété. Il faut également que les malades soient correctement pris en charge », a-t-il encore indiqué.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Gratuit sur toute la ligne

Tech & Web

A compter du 3 septembre, les appels de fixe à fixe seront gratuits et illimités, a annoncé Togo Télécom.

C’est toujours ça de gagné

Sport

Le Togo a gagné un petit point au dernier classement FIFA. Pas extraordinaire, mais c'est toujours mieux que rien.

La jeunesse innove

Développement

Le PNUD a lancé le ‘Prix J’INOV pour les ODD’. L’idée est de convier la jeunesse à trouver des solutions innovantes pour atteindre les Objectifs fixés par l'ONU.

CHU de Lomé : les syndicats brandissent la menace d'une nouvelle grève

Social

Le personnel hospitalier du CHU de Lomé menace de se mettre en grève.