Sida : situation stable depuis 2003

15/07/2010
Sida : situation stable depuis 2003

Une session extraordinaire du Conseil national de lutte contre le SIDA (CNLS) s’est ouverte jeudi à Lomé en présence du ministre de la Santé, Komlan Mally.
Le CNLS a été mis en place par les autorités, à la demande du chef de l’Etat, pour définir et coordonner les actions de lutte contre la pandémie; il est doté d’un budget de 2 milliards pour renforcer les actions de riposte.

Amoussou Damien (photo) en est le coordonnateur national adjoint.

Republicoftogo.com : Quelle est la situation actuelle du sida au Togo ?

Amoussou Damien : L’épidémie est stable depuis 2003 grâce aux efforts menés par tous : partenaires internationaux, ONG et gouvernement.

Le chef de l’Etat a fait doter le Conseil national de lutte contre le Sida d’une somme conséquente pour appuyer la riposte. Et les résultats sont là.

Les sites de dépistage ont été multipliés sur toute l’étendue du territoire, les ARV sont gratuits ainsi que certaines analyses.

Republicoftogo.com : Quels sont les projets immédiats sur l’agenda du CNLS ?

Amoussou Damien : La loi concernant la lutte contre le sida sera révisée et, nous l’espérons, adoptée dans les semaines à venir pour revoir certaines dispositions discriminatoires dont sont victimes, notamment, les prostituées.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.