Songné Badjona : « Les Togolais vont gagner en qualité de soins »

29/02/2008
Songné Badjona : « Les Togolais vont gagner en qualité de soins »

Le Togo a obtenu de la Banque d'Investissement et de développement de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'ouest (Cédéao), une subvention remboursable pour l'exécution d'un vaste projet visant notamment à équiper et à réhabiliter des structures sanitaires sur l'ensemble du territoire. Une nécessité car les investissements dans le secteur hospitalier public ont été très limités depuis une dizaine d'années.

Republicoftogo a rencontré le coordonnateur du projet, le Professeur Songné Badjona. Le gouvernement a obtenu auprès de la BIDC, un prêt pour la réalisation d'un grand projet dans le secteur de la santé. Quel est le montant de ce prêt et quelles sont les grandes lignes du projet?

Songné Badjona

:

le montant du prêt est estimé à 20 millions de dollars, soit environ 10,5 milliards de F.CFA. Ce projet a pour objectif principal de renforcer et de promouvoir la santé des populations togolaises à travers le renouvellement et le renforcement du secteur technique, puisque nous sommes appuyés par des appareils pour Peaufiner les diagnostics des malades.

Les structures étant un peu désuètes, il est nécessaire de les remplacer ou de les renforcer. Le projet prévoit également le renouvellement des équipements généraux, tels que les ambulances, les groupes électrogènes etc... Bref, le but visé par le gouvernement est de transformer les structures sanitaires en de véritables centres de référence nationaux.

A quand le démarrage des chantiers?

Nous sommes actuellement à la phase de la vente des dossiers. Le délai pour l'appel d'offres est fixé au 16 avril. Généralement, après le dépôt des dossiers, il faut compter entre deux ou trois mois pour débuter les chantiers. Lancement prévu probablement en juin ou juillet.

Apparemment, le projet tarde à démarrer. Vous êtes sûrement confrontés difficultés.

Effectivement, car le prêt a été signé en juillet dernier. Vous savez, pour ce genre de projet, il faut réunir certaines conditions. Or, avec les difficultés financières auxquelles le pays est confronté, on avait un peu de mal à réunir les moyens de fonctionnement. Mais aujourd'hui, nous avons le nécessaire, ce qui nous a d'ailleurs permis d'élaborer les dossiers d'appel d'offres.

A travers ce grand projet, à quoi les populations togolaises peuvent s'attendre?

Sur tous les plans, les Togolais vont gagner en terme de décentralisation et de qualité de soin. Car il y aura l'amélioration de la prise en charge des malades, puisque le plateau technique serait renforcé. Certaines régions seront dotées d'appareils permettant de faire des diagnostics précis. Par exemple le CHU de Kara aura peut être un scanner, ce qui évitera au malade de Dapaong de venir jusqu'à Lomé.

Au lendemain de la présidentielle d'avril 2005, le chef de l'Etat a fait du secteur de la santé, l'une de ses priorités. A-t-il pesé de son poids dans la mise en chantier de ce projet?

Mais bien sûr. C'est grâce à ses efforts personnels du chef de l'Etat que nous avons pu obtenir ce prêt de la BIDC. Le renforcement des structures sanitaires fait partie de ses priorités et il en parle dans presque tous ses discours.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.