Sourire et générosité à l’Unesco

12/07/2012
Sourire et générosité à l’Unesco

Plus de mille spectateurs ont assisté jeudi soir dans la grande salle de l’Unesco à Paris à un concert de charité donné au profit de l’ONG « Aimes Afrique », dirigée par le Dr Michel Kodom. Parmi les grosses pointures de la chanson, le groupe Toofan, Magic System, Awadi et Yelee.

Placé sous le patronage de la délégation du Togo de l’Unesco, le concert a attiré de nombreuses personnalités dont Magloire, l’animateur-comédien (M6, TF6, Télésud) et Claudy Siar, bien connu des auditeurs de RFI et aujourd’hui délégué interministériel pour l’égalité des chances des Français d’oute-mer.

Lors de son intervention, l’ambassadeur du Togo en France et auprès de l’Unesco,  Calixte Madjoulba, a rappelé qu’Aimes Afrique, depuis sa création il y a 7 ans, avait à son actif 300 missions médico-chirurgicales humanitaires dans 6 pays d’Afrique et plus de 10.000 interventions chirurgicales gratuites réalisées dans les hameaux et villages les plus reculés. 

Afin de permettre à l’organisation de poursuivre son travail, M. Madjoulba a appelé les spectateurs présents au concert et tous les autres à faire preuve de générosité. 

Au terme de la soirée, les maillots de sportifs célèbres comme Emmanuel Adebayor, Seidou Keita, Didier Drogba ou Sydney Govou ont été mis aux enchères.

Photo : (à gauche) Magloire, l’animateur de M6 et Calixte Madjoulba, l’ambassadeur du Togo en France

VOIR LE DIAPORAMA

Voici le discours prononcé par l’ ambassadeur du Togo

C’est pour moi un réel plaisir de vous souhaiter la cordiale bienvenue dans cette salle de la Maison de l’UNESCO où dans quelques instants nous allons suivre un concert dont la thématique est « Servir l’espoir » ; un concert animé par le Groupe TOOFAN et d’autres artistes de renom dont je salue la présence. Nous aurons également l’occasion d’écouter les responsables de l’ONG  AIMES – AFRIQUE qui nous diront comment  ils donnent espoir à des centaines d’hommes, de femmes et d’enfants dans les contrées les plus reculées de l’Afrique au Sud de Sahara particulièrement dans les pays tels que le Benin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Togo et le Sénégal.

Michel Kodom, le fondateur d'AIMES Afrique

Oui Mesdames,  Messieurs il y’a des catastrophes qui mobilisent naturellement des communautés nationales et internationales. Ce sont les catastrophes naturelles, climatiques, environnementales, la famine, les épidémies et autres.

Malheureusement certaines catastrophes attirent moins l’attention tout simplement parce que survenant dans des villages, dans des endroits éloignés des villes et d’accès difficiles. Ces catastrophes sanitaires, puisque c’est de cela qu’il s’agit ne soulèvent pas des vagues mais affectent des populations vulnérables économiquement et manquant des infrastructures sanitaires les plus élémentaires.

De nos jours l’Afrique regorge de compétences dans plusieurs secteurs dont celui de la Santé. Elles sont disposées à soulager ces populations de leurs diverses maladies. C’est la raison d’être de l’ONG AIMES-AFRIQUE, qui est une Association internationale des Médecins pour la promotion de l’Education et de la Santé en Afrique. Cette Association dont les voix plus autorisées vous parleront tout à l’heure, a choisi, dans une abnégation totale d’aller vers ces malades oubliés d’où le sens de leur engagement : Amener l’hôpital vers les populations alors que nous sommes plutôt habitués à l’inverse : c’est le malade qui va à l’hôpital. Et si l’hôpital n’est pas là ? 

AIMES-AFRIQUE a à son actif sept (7) années d’activités dans six (6) pays d’Afrique, trois cents (300) missions médico-chirurgicales humanitaires, dix mille cinq cents (10 500) interventions chirurgicales gratuites dans les hameaux et villages reculés. 

D’où proviennent ses ressources ? 

Voilà une question qui interpelle ?

C’est par la générosité des bonnes volontés telles que nous sommes dans cette salle ce soir que AIMES-AFRIQUE arrive à atteindre ses objectifs.

Mesdames, Messieurs les Ambassadeurs, distingués invités chers spectateurs dans la bonne ambiance musicale de nos artistes et de bon cœur, aidons AIMES-AFRIQUE à mieux voler au secours des populations démunies de nos hameaux et villages.

Très agréable soirée.  

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.