Sprukfield obtient une autorisation de mise sur le marché

02/05/2012
Sprukfield obtient une autorisation de mise sur le marché

La société d’origine indienne Sprukfield, qui gère une usine pharmaceutique implantée en Zone franche spécialisé dans la fabrication de médicaments génériques, va devenir le fournisseur officiel de la Cameg (Centrale d’Achat des Médicaments Essentiels et Générique) ; un organisme public. Une annonce faîte par le ministre de la Santé, Charles Kondi Agba.

Depuis sa base de Lomé, Sprukfield vise le marché africain et, en particulier, le Ghana, le Nigeria, le Mali, le Bénin, le Niger, le Burkina, la Côte d’Ivoire, le Tchad, le Congo et bien sûr le Togo.

Le laboratoire produit une large large gamme de génériques sous forme de comprimés et de sirops : traitements contre les infections bactériennes, malaria, diabète, anti-douleur (paracétamol), vitamines, traitements contre l’asthme, etc…

Pour la CAMEG, l’avantage est double : les médicaments sont contrôlés et certifiés et leurs prix sont largement inférieurs à ceux importés. En outre, cet accord devrait permettre de lutter efficacement contre les contrefaçons qui pullulent sur les marchés et dans les pharmacies.

Un médicament générique est identique ou équivalent à celui d'une marque, mais vendu sous sa dénomination commune internationale (DCI) ou sous une autre marque. La substance active est, en principe, identique à celle du produit de marque, les seules différences possibles étant la présentation et les excipients. Les génériques sont produits après l’expiration du brevet.

En Europe, les organismes de sécurité sociale encouragent les médecins à prescrire des génériques en raison de leurs coûts moindres.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !