Sprukfield obtient une autorisation de mise sur le marché

02/05/2012
Sprukfield obtient une autorisation de mise sur le marché

La société d’origine indienne Sprukfield, qui gère une usine pharmaceutique implantée en Zone franche spécialisé dans la fabrication de médicaments génériques, va devenir le fournisseur officiel de la Cameg (Centrale d’Achat des Médicaments Essentiels et Générique) ; un organisme public. Une annonce faîte par le ministre de la Santé, Charles Kondi Agba.

Depuis sa base de Lomé, Sprukfield vise le marché africain et, en particulier, le Ghana, le Nigeria, le Mali, le Bénin, le Niger, le Burkina, la Côte d’Ivoire, le Tchad, le Congo et bien sûr le Togo.

Le laboratoire produit une large large gamme de génériques sous forme de comprimés et de sirops : traitements contre les infections bactériennes, malaria, diabète, anti-douleur (paracétamol), vitamines, traitements contre l’asthme, etc…

Pour la CAMEG, l’avantage est double : les médicaments sont contrôlés et certifiés et leurs prix sont largement inférieurs à ceux importés. En outre, cet accord devrait permettre de lutter efficacement contre les contrefaçons qui pullulent sur les marchés et dans les pharmacies.

Un médicament générique est identique ou équivalent à celui d'une marque, mais vendu sous sa dénomination commune internationale (DCI) ou sous une autre marque. La substance active est, en principe, identique à celle du produit de marque, les seules différences possibles étant la présentation et les excipients. Les génériques sont produits après l’expiration du brevet.

En Europe, les organismes de sécurité sociale encouragent les médecins à prescrire des génériques en raison de leurs coûts moindres.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.