Subvention de 24 milliards du Fonds mondial

22/09/2015
Subvention de 24 milliards du Fonds mondial

Komi Selom Klassou

Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a accordé mardi une subvention de 24 milliards de Fcfa au Togo.

‘Le combat engagé dans nos pays contre ces maladies est loin d’être gagné et d’importants défis restent à relever. C’est pourquoi, les efforts doivent être soutenus en matière de la mobilisation des moyens au plan national et international afin de pouvoir offrir aux patients, dans le cadre de l’accès universel et gratuit, les soins et services de qualité’, a déclaré le Premier ministre, Komi Selom Klassou, lors de la cérémonie dans un grand hôtel de Lomé.

Il a remercié le Fonds et ses représentants venus au Togo accorder cet appui, en particulier Cathy Fall, gestionnaire du Fonds mondial pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, et Philippe Meunier, ambassadeur français en charge de la lutte contre le VIH/Sida et les IST.

Le Fonds mondial a été créé en 2002 pour augmenter très fortement le financement global pour les interventions contre le sida, la tuberculose et le paludisme. On estime que plus d'3 millions de vies ont été sauvées  grâce aux efforts menés dans les 136 pays soutenus par le programme.

Informations complémentaires

Fonds mondial Discours.pdf 58,76 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.