Subvention de 24 milliards du Fonds mondial

22/09/2015
Subvention de 24 milliards du Fonds mondial

Komi Selom Klassou

Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a accordé mardi une subvention de 24 milliards de Fcfa au Togo.

‘Le combat engagé dans nos pays contre ces maladies est loin d’être gagné et d’importants défis restent à relever. C’est pourquoi, les efforts doivent être soutenus en matière de la mobilisation des moyens au plan national et international afin de pouvoir offrir aux patients, dans le cadre de l’accès universel et gratuit, les soins et services de qualité’, a déclaré le Premier ministre, Komi Selom Klassou, lors de la cérémonie dans un grand hôtel de Lomé.

Il a remercié le Fonds et ses représentants venus au Togo accorder cet appui, en particulier Cathy Fall, gestionnaire du Fonds mondial pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, et Philippe Meunier, ambassadeur français en charge de la lutte contre le VIH/Sida et les IST.

Le Fonds mondial a été créé en 2002 pour augmenter très fortement le financement global pour les interventions contre le sida, la tuberculose et le paludisme. On estime que plus d'3 millions de vies ont été sauvées  grâce aux efforts menés dans les 136 pays soutenus par le programme.

Informations complémentaires

Fonds mondial Discours.pdf 58,76 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.