Syndicat de la santé et gouvernement jouent l’apaisement

14/08/2012
Syndicat de la santé et gouvernement jouent l’apaisement

Le Syndicat des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT) a tenu mardi une assemblée générale au cours de laquelle il a décidé de lever le mot d’ordre de grève du 16 et 17 août.

«Un moratoire d’une semaine a été donné au gouvernement après l’engagement du ministre de la Santé, Charles Kondi Agba, de consulter sa hiérarchie sur la suite à donner à donner aux différentes revendications », a indiqué le porte-parole du Synphot, Dédamani Sanwogou.

« Nous avons eu des discussions sérieuses et concrètes avec le ministre qui s’est montré favorable au dialogue. Il a prêté oreille attentive aux préoccupations des agents de santé », a-t-il souligné.

Un groupe de contact va être créé pour servir d’intermédiaire entre les personnels de santé et le gouvernement afin d’éviter des situations de crise.

Concernant les primes des agents COGES, principale pomme de discorde, M. Dédemani, a précisé qu’ « il a été prévu avec les autorités, d’assainir la liste des agents et de voir dans quelle mesure l’État peut leur venir en aide ».

Sur les autres revendications, le ministre de la Santé a prévu de faire le point au gouvernement pour que des solutions soient trouvées afin que d’ici la fin de l’année les statuts particuliers soient adoptés, selon les informations fournies par le porte-parole du SYNPHOT.

En photo : les adhérents du syndicats réunis mardi en AG au Centre Hospitalier Sylvanus Olympio de Lomé

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.