Test rapide et pas cher pour détecter le palu

01/09/2014
Test rapide et pas cher pour détecter le palu

627.000 décès en 2012

Un nouveau test rapide et peu coûteux pour détecter le paludisme a été mis au point par des chercheurs de Singapour et des Etats-Unis, ont-ils annoncé dimanche. La maladie tropicale coûte la vie à 600'000 personnes par an. Le Togo est largement impacté par le palu.

Dans un article publié par la revue "Nature Medecine", ils expliquent avoir mis au point une "nouvelle technique" pour détecter "rapidement" la présence de globules rouges infectés par le parasite Plasmodium falciparum, responsable du paludisme, par relaxométrie par résonance magnétique nucléaire (RMN), une méthode cousine de l'IRM.

La relaxométrie par résonance magnétique nucléaire (RMN) est une technique récente, de pointe et qui utilise des composants coûteux, mais il est possible de fabriquer pour moins de 2000 dollars des versions plus petites et faciles à utiliser de ces appareils, selon ces chercheurs.

Le développement de tests à la fois rapides, sensibles et fiables pour détecter la malaria est un point-clé pour la lutte contre cette maladie, dont on enregistre plus de 200 millions de cas chaque année, selon une estimation de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour 2012.

L'OMS estime même que ces tests rapides sont un "élément essentiel", car ils permettent un diagnostic dans des zones où il n'est pas possible d'avoir de bonnes analyses de laboratoire.

Bien qu'étant une maladie évitable, dont on guérit, le paludisme a causé 627.000 décès en 2012, en majorité des enfants africains de moins de cinq ans, selon les estimations de l'OMS.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

By by Abidjan

Sport

Parlons franchement. La participation des Eperviers Dames au tournoi de l’UFOA à Abidjan n’a pas été un franc succès.

D1 : nouvelle victoire du leader

Sport

Koroki de Tchamba, leader du championnat de D1, a conformé son avantage dimanche en battant Kotoko (1-0).

La vie de château

Développement

Les populations de Djagblé (banlieue-Nord de Lomé) auront bientôt accès à l’eau potable grâce à un projet financé par l'Union européenne.

Inauguration d'une usine pharmaceutique

Santé

Faure Gnassingbé a inauguré vendredi une usine pharmaceutique à Avéta (25km de Lomé).