Tous unis sans exclusion

01/12/2014
Tous unis sans exclusion

Le taux de prévalence a baissé depuis plusieurs années, mais la vigilance demeure

Le Conseil national de lutte contre le Sida et les infections sexuellement transmissibles (CNLS/IST) et le Système des Nations Unies au Togo organisent ce 1er décembre, Journée mondiale de lutte contre le sida, une grande campagne d’information.

1,2 millions de préservatifs masculins et féminins seront distribués gratuitement et 3000 personnes bénéficieront d’un test de dépistage. L’opération se déroulera dans 4 préfectures : Blitta, Sotouboua, Tchamba et Tchaoudjo.

Cette Journée vise également à lutter contre la discrimination dont sont victimes les malades.

‘2 personnes sur 5 vivant avec le VIH ont fait l’objet de discrimination cette année de la part de l’entourage familial, professionnel, dans les églises et dans les hôpitaux. La conséquence, c’est que les malades culpabilisent’, explique Vincent Pitché, responsable du CNL/IST.

Au Togo, le taux de prévalence du sida dans la population générale est de 2,3%. Les plus touchés sont les prostituées (13,5%), les homosexuels (19,6%) et les toxicomanes (5%) 

Les femmes sont deux fois plus infectées que les hommes (1,7%).

35.000 personnes bénéficient d’un traitement par ARV (anti rétro viraux). 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.