Traitement de choc

13/06/2012
Traitement de choc

Au Togo, une bonne partie des médicaments vendus sur les marchés et dans certaines pharmacies sont des contrefaçons asiatiques. Les autorités veulent y mettre un terme en renforçant la réglementation et les contrôles de douane.

Pour le ministre de la Santé, Charles Kondi Agba, le phénomène touche tous les pays de la région, ce qui nécessite une action commune de grande envergure pour lutter contre le trafic qui représente des milliards de Fcfa.

Mais le gouvernement ne reste pas les bras croisés. Diverses opérations ont été menées récemment en coopération avec Interpol et l’organisation mondiale de la santé (OMS).

En 2011, près de 30 tonnes de faux médicaments ont été détruits par la douane. Il y va de la santé publique.

Selon l’OMS, un médicament sur 4 est faux dans les pays en développement et 200.000 décès pourraient être évités chaque année si les médicaments prescrits contre le paludisme étaient conformes à la réglementation et capables de traiter réellement la maladie.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.