Traitement de choc

13/06/2012
Traitement de choc

Au Togo, une bonne partie des médicaments vendus sur les marchés et dans certaines pharmacies sont des contrefaçons asiatiques. Les autorités veulent y mettre un terme en renforçant la réglementation et les contrôles de douane.

Pour le ministre de la Santé, Charles Kondi Agba, le phénomène touche tous les pays de la région, ce qui nécessite une action commune de grande envergure pour lutter contre le trafic qui représente des milliards de Fcfa.

Mais le gouvernement ne reste pas les bras croisés. Diverses opérations ont été menées récemment en coopération avec Interpol et l’organisation mondiale de la santé (OMS).

En 2011, près de 30 tonnes de faux médicaments ont été détruits par la douane. Il y va de la santé publique.

Selon l’OMS, un médicament sur 4 est faux dans les pays en développement et 200.000 décès pourraient être évités chaque année si les médicaments prescrits contre le paludisme étaient conformes à la réglementation et capables de traiter réellement la maladie.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.