Traitement de choc

13/06/2012
Traitement de choc

Au Togo, une bonne partie des médicaments vendus sur les marchés et dans certaines pharmacies sont des contrefaçons asiatiques. Les autorités veulent y mettre un terme en renforçant la réglementation et les contrôles de douane.

Pour le ministre de la Santé, Charles Kondi Agba, le phénomène touche tous les pays de la région, ce qui nécessite une action commune de grande envergure pour lutter contre le trafic qui représente des milliards de Fcfa.

Mais le gouvernement ne reste pas les bras croisés. Diverses opérations ont été menées récemment en coopération avec Interpol et l’organisation mondiale de la santé (OMS).

En 2011, près de 30 tonnes de faux médicaments ont été détruits par la douane. Il y va de la santé publique.

Selon l’OMS, un médicament sur 4 est faux dans les pays en développement et 200.000 décès pourraient être évités chaque année si les médicaments prescrits contre le paludisme étaient conformes à la réglementation et capables de traiter réellement la maladie.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.

Démarche transparente

Sport

Pour connaître en direct la somme récoltée en faveur des Eperviers, le comité de mobilisation vient de lancer un site.