Traitement de choc

13/06/2012
Traitement de choc

Au Togo, une bonne partie des médicaments vendus sur les marchés et dans certaines pharmacies sont des contrefaçons asiatiques. Les autorités veulent y mettre un terme en renforçant la réglementation et les contrôles de douane.

Pour le ministre de la Santé, Charles Kondi Agba, le phénomène touche tous les pays de la région, ce qui nécessite une action commune de grande envergure pour lutter contre le trafic qui représente des milliards de Fcfa.

Mais le gouvernement ne reste pas les bras croisés. Diverses opérations ont été menées récemment en coopération avec Interpol et l’organisation mondiale de la santé (OMS).

En 2011, près de 30 tonnes de faux médicaments ont été détruits par la douane. Il y va de la santé publique.

Selon l’OMS, un médicament sur 4 est faux dans les pays en développement et 200.000 décès pourraient être évités chaque année si les médicaments prescrits contre le paludisme étaient conformes à la réglementation et capables de traiter réellement la maladie.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.