Traiter la drépanocytose à la source

29/10/2015
Traiter la drépanocytose à la source

250.000 Togolais touchés

Après un centre anti-cancer, le Togo disposera prochainement d’une unité recherche et de soins aux drépanocytaires. Un décret a été adopté mercredi en conseil des ministres. Sa création s’inscrit dans le cadre d’un programme national de lutte contre lancé en 2006.

La drépanocytose constitue un problème de santé avec près de 250.000 malades. Le nouveau centre proposera des soins spécialisés de qualité et le dépistage précoce. 

La drépanocytose, aussi appelée anémie falciforme, est une maladie héréditaire touchant l'hémoglobine des globules rouges. Cette protéine est essentielle à la fonction respiratoire: c’est elle qui permet le transport de l'oxygène dans l’organisme. 

La drépanocytose se manifeste notamment par une anémie, des crises douloureuses et un risque accru d'infections. Les traitements actuels ont permis d'augmenter grandement l'espérance de vie des patients affectés, mais ils restent limités. 

La recherche poursuit donc ses efforts pour les améliorer, voire traiter la maladie à la source, là où naissent les globules rouges.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.