Tuberculose : facile à soigner et gratuit

26/03/2013
Tuberculose : facile à soigner et gratuit

3000 cas de tuberculose ont été recensés au Togo en 2012, dont 6 mortels. Pour le ministre de la Santé, Charles Kondi Agba, ce chiffre est encore trop élevé.

« Avec les traitements antimicrobiens gratuits mis à la disposition de la population, il n’y a aucune raison d’enregistrer des décès », a-t-il expliqué.

«Si on est sujet à une toux inhabituelle de plus de deux semaines, il faut aller dans un centre de santé pour se faire dépister. Si le résultat est positif, le traitement sera efficace et sans frais jusqu’à la guérison complète», a-t-il lancé précisé.

La tuberculose est causée par une bactérie (Mycobacterium tuberculosis) qui touche le plus souvent les poumons. Elle peut être soignée et évitée.

La tuberculose se propage d’une personne à l’autre par voie aérienne. Lorsque les personnes atteintes de tuberculose pulmonaire toussent, éternuent ou crachent, elles projettent les germes de la tuberculose dans l’air. Il suffit d’en inhaler seulement quelques-uns pour être infecté.

Près d’un tiers de la population mondiale est actuellement atteinte de tuberculose latente, ce qui signifie que les personnes ont été infectées par la bactérie mais n’ont pas (encore) développé la maladie et ne peuvent donc pas la transmettre.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.