Un petit coin pour tous

19/11/2011
Un petit coin pour tous

Le thème peut faire sourire; il constitue pourtant un grave problème de santé publique.

Le Togo, comme les autres pays du monde, célèbre samedi la « Journée mondiale des toilettes ».

2,5 milliards d’individus en 2011 n’ont pas accès aux structures d’hygiène, mêmes basiques avec des répercussions dramatiques sur la santé.

Le manque d'assainissement, d'accès à l'eau potable, et l’absence de bonnes pratiques d'hygiène tuent chaque jour 4.000 enfants dans les pays en développement, estime l’UNICEF. En zone rurale, les adultes sont également gravement affectés avec des pathologies directement liées au faible niveau d’hygiène, ce qui a des conséquences directes sur l’économie.

Le gouvernement togolais, pour sa part, a lancé un programme qui prévoit l’installation de plusieurs dizaines de milliers de latrines à travers tout le pays.

Par rapport aux toilettes traditionnelles, une latrine possède une technologie moindre. Il s’agit d’un mode d’assainissement de base le plus utilisé dans le monde.

Le but est à la fois d'assurer la santé de ses usagers en contenant ou en évacuant les excréments et de protéger l’environnement.

Le site de la Journée

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Garder l’espoir

Santé

Une association franco-togolaise veut installer à Lomé une unité pilote pour soigner et accompagner les enfants atteints d'un cancer.

La Chine et le Togo ont un ennemi commun

Santé

Fort heureusement, le Togo n’a pas été touché par l’épidémie d’Ebola. Sa politique de prévention a sans doute été payante même si il doit rester sur ses gardes.

S'informer, se faire une opinion

Politique

La section France du parti UNIR (majorité présidentielle) organise samedi une conférence sur l’actualité politique au Togo. 

Le Togo se félicite de la décision de l’UA

Union Africaine

Les islamistes nigérians de Boko Haram sont devenus une menace pour la sécurité de tout le continent africain et nécessitent une réponse collective.