Une nouvelle page dans le partenariat avec les Etats Unis

09/01/2014
Une nouvelle page dans le partenariat avec les Etats Unis

Le Bureau régional de l’USAID (Agence de coopération américaine) a lancé jeudi à Lomé un projet quinquennal de planning familial qui sera mis en œuvre dans cinq pays, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, la Mauritanie, le Niger et le Togo.

Baptisé ‘Agir pour la planification familiale’ (AGIR PF), cette initiative, d’un montant de 29 millions de dollars, sera pilotée depuis le Togo.

Agir entend à accroître l'accès et l'utilisation des services de planification familiale de qualité dans les zones urbaines, en ayant recours aux centres hospitaliers et aux centres de santé, ainsi qu'aux moyens mobiles de sensibilisation et aux services communautaires. Il proposera des consultations gratuites et différentes solutions contraceptives.

Le coup d’envoi a eu lieu ce matin en présence de l’ambassadeur des Etats-Unis au Togo, Robert Whitehead, de la ministre de l’Action sociale et de la Promotion de la femme, Dédé Ahoefa Ekoué et de son collègue de la Planification, Djossou Sémodji, et de la Communication, Kouméalo Anaté.

La directrice du projet Rouguiatou Diallo, a indiqué qu’elle escomptait, d’ici 2018, 1,9 millions de nouveaux utilisateurs de moyens contraceptifs d’ici 2018, 2% d’accroissement du taux d’utilisation par an dans les 5 pays pour atteindre 4,6 millions de couples.

Dédé Ahoefa Ekoué estime que ce programme tombe à pic car au Togo, 37,2% des besoins en matière de planification familiale ne sont pas satisfaits. 

'Le AGIRPF  représente un atout majeur pour la réalisation de l’objectif ambitieux de notre pays d’atteindre une prévalence contraceptive de 22% à la fin de la mise en œuvre du PNDS en 2017’, a déclaré la ministre.

Voici l’intervention de Dédé Ahoefa Ekoué

Son Excellence Monsieur Kwesi Séléagodji Ahoomey-Zunu, Premier Ministre aurait voulu président personnellement la cérémonie de ce jour mais empêché, il m’a fait l’insigne honneur de le représenter.

Je  voudrais, avant tout propos, au nom du Président de la République, du Premier Ministre et du Gouvernement vous  souhaiter la cordiale bienvenue et vous présenter en ce début d’année les meilleurs vœux de sante, de succès et de bonheur pour 2014.

Soyez tous les bienvenus à la présente  cérémonie de lancement du projet régional AGIR pour la Planification Familiale (AgirPF) qui accompagnera, durant les 5 ans à venir, 5 pays de la sous région ouest africaine, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Mauritanie, le Niger et le Togo notre pays, dans le repositionnement de la planification familiale en vue d’améliorer les indicateurs de la santé maternelle et néonatale et plus précisément l’état de santé de la femme et du nouveau né.

Distingués invités

Mesdames et Messieurs,

La santé maternelle demeure un problème de développement dans la région sub-saharienne où on dénombre des milliers de cas de décès maternels. En outre, plusieurs autres milliers de femmes souffrent d’invalidités parfois permanentes et discriminantes, de fistule obstétricale,  d’infertilité, ou encore d’anémie chronique. Dans tous les cas, il s’agit des drames personnels et familiaux qui causent aussi  d’importantes baisses de productivité pour nos pays.  C’est conscient de cet enjeu que le Togo a pris des mesures pour  réduire la mortalité maternelle et infantile. Le Togo a été le premier pays en Afrique francophone à autoriser la distribution à base communautaire. Notre pays investit aussi dans l’achat de contraceptifs. Par exemple, sur une période de 4 ans de 2008-2012 le Togo a alloue  environ 100 millions francs CFA pour les contraceptifs.  La quasi-gratuité de la césarienne  constitue aussi une autre mesure majeure  décidée par le Président de la République Son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbe qui a lui-même lancé la Campagne pour la réduction de la mortalité maternelle en Septembre 2010 et veille à sa mise en œuvre.

Mesdames et Messieurs,

Malgré les efforts consentis par les gouvernements et les diverses initiatives pour faire baisser la mortalité maternelle et néo natale, la situation reste critique et demeure un défi pour la plupart des pays africains qui, en dépit de progrès enregistrés, n’ont pas réussi à atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) dans ces domaines.

Mesdames et Messieurs,

Pour renverser la situation, le gouvernement togolais entend conduire avec efficacité et efficience les différents programmes en cours et s’appuyer sur la planification familiale qui, bien appliquée,  permet de réduire de 25 % la mortalité maternelle et néonatale.

Dédé Ahoefa Ekoué

C’est dans ce cadre que le Togo a souscrit au repositionnement de la planification familiale (PF), et dispose, grâce aux partenaires, d’un plan d’action actualisé pour la période 2014- 2018.

Dans l’optique d’atteindre les objectifs fixés dans notre Plan National de Développement Sanitaire (PNDS), le Togo a développé et mis en œuvre des approches novatrices pour lever les barrières économiques et géographiques en vue de répondre aux besoins non satisfaits de la planification familiale.

Il s’agit des stratégies mobiles et avancées d’offre de service en planification familiale, des journées portes ouvertes et de distribution à base communautaire qui ont fait augmenter de plus de 2% au Togo la prévalence contraceptive. Il faut noter que le taux de prévalence contraceptive a progressé positivement dans notre pays. En effet, il était de 3.1% en 1998, 11% en 2006 et 13.2 % en 2010. Toutefois, pour le gouvernement togolais, il est urgent de travailler à satisfaire les besoins non satisfaits en planification familiale qui sont de 37.2%

C’est pour cette raison que je saisis cette heureuse occasion pour féliciter, au nom du Gouvernement, Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur des Etats Unis au Togo pour son engagement et le prie de bien vouloir transmettre au Gouvernement Américain, la profonde gratitude du Peuple et du Gouvernement Togolais pour cette initiative majeure qu’est le Projet Agir pour la planification familiale et que nous nous lançons ce jour.

C’est  aussi l’occasion d’exprimer la gratitude des populations bénéficiaires et du gouvernement  à l’USAID et à tous les acteurs qui ont permis d’aboutir ce jour au lancement de cette initiative qui permettra à coup sûr d’accélérer la vulgarisation de la planification familiale dans nos pays.

Le Projet AGIRPF  représente un atout majeur pour la réalisation de l’objectif ambitieux de notre pays d’atteindre une prévalence contraceptive de 22% à la fin de la mise en œuvre du PNDS en 2017. Nous ne pouvons que nous réjouir du présent projet de repositionnement de la planification familiale, qui constitue avec la consultation prénatale recentrée, l’accouchement assisté et la consultation post natale, les 4 piliers de réussite de la santé de la reproduction.

Nous n’avons aucun doute que cette initiative viendra renforcer les efforts du gouvernement à résoudre les problèmes de l’accès géographique et financier aux services de la santé de la reproduction.

Le Projet AGIR PF permettra de faire des avancées par rapport au défi de  la croissance démographique que le Togo ambitionne de relever à travers la Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi. Les apports de  ce projet  régional permettront   aussi de promouvoir une meilleure réalisation du potentiel des femmes togolaises, et partant de renforcer le développement socio économique de notre pays.

Je reste convaincue que le projet AGIRPF que nous lançons ce jour sauvera plusieurs milliers de vies de mères et de nouveau-nés et redonnera leur dignité aux femmes.

Le Togo, notre pays, qui s’honore d’abriter le bureau régional de ce projet, ne ménagera aucun effort pour la réalisation des objectifs qui lui sont assignés. Le Peuple Togolais est très fier du lancement de ce projet qui écrit une nouvelle page dans le partenariat avec les Etats Unis d’autant plus que cette initiative de l’USAID  est le premier programme  qui sera basé au Togo avec un bureau et un siège au Togo. Ceci est une première  dans la coopération entre le Togo et les Etats Unis depuis le début des années 1990.  Sur la base de ce signal positif fort, nous sommes plus que convaincus que le partenariat entre les Etats Unis d’Amérique et le Togo ira croissant pour le bénéfice de nos deux pays.

C’est sur cette note d’espoir que je déclare lancé  au nom de Son Excellence Monsieur le Premier Ministre le projet régional Agir pour la planification familiale (AGIR PF).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.

Mariachis, tequila et internet

Tech & Web

Le Forum annuel sur la gouvernance de l’Internet s’est ouvert mardi à Guadalajara, berceau des mariachis et de la tequila.