Une question de santé publique

12/08/2009
Une question de santé publique

La 18 ème édition de la Semaine de l'allaitement maternel s'est ouverte mardi au Togo. Le coup d'envoi a été donné dès lundi par le ministre de la Santé, Komlan Mally, lors d'une conférence de presse. "Le lait maternel couvre à lui seul la totalité des besoins nutritionnels des enfants de la naissance jusqu'à 6 mois. De surcroît, il couvre 70% des besoins nutritionnels des enfants de 6 à 8 mois, 55% des enfants de 9 à 11 mois, et 40% des enfants de 12 à 23 mois" a expliqué M. Mally.

Le ministère de la Santé a décidé saisir l'opportunité de cette manifestation pour sensibiliser sur l'importance de l'allaitement maternel.   Au programme de cette semaine de l'allaitement, des visites des centres médico-sociaux, des maternités et des pédiatries et une campagne de sensibilisation auprès des personnels de santé : sages femmes, infirmiers, accoucheuses auxiliaires, notamment.

 

 

Voici le communiqué publié par l'Unicef à l'occasion de la Semaine de l'allaitement

 

Dans le monde, environs 1,5 millions de nouveaux nés meurent chaque année faute de n'avoir pas  été nourris au lait maternel. Au Togo, les résultats de l'enquête  SMART réalisée en Juin dernier (Standardized Monitoring and Assessment of Relief and Transition) révèlent que 48% des enfants de moins de 6 mois ne sont pas exclusivement nourris au sein. 40.6% des nouveaux nés ne sont pas mis au sein dans la première heure qui suit leur naissance.

 

Ils constituent la tranche des enfants les plus vulnérables en situation d'urgence – la mortalité infantile peut exploser, atteignant des taux 2 à 70 fois plus élevés que la moyenne à cause de diarrhées, de  maladies respiratoires et de la malnutrition. L'allaitement maternel est une pratique qui sauve des vies. La protection qu'il confère est plus importante pour les enfants les plus jeunes. Même en situation hors urgence, les bébés non allaités âgés de moins de 2 mois ont un risque de mortalité 6 fois plus élevé.

 

Lors d'une situation d'urgence, les mères ont besoin d'un soutien actif pour continuer ou relancer l'allaitement. Être préparé aux situations d'urgence est vital. Le soutien à l'allaitement hors situation de crise renforce la capacité des mères à gérer une situation d'urgence.

 

Les situations d'urgence peuvent survenir partout dans le monde. Or le lait maternel contient tous les éléments nutritifs  indispensables au bon développement et à la croissance de l'enfant.

 

Conscient de cette situation, le Togo en collaboration avec l'UNICEF, l'OMS et les partenaires au développement renforce ses interventions en faveur de la promotion de l'allaitement maternel exclusif à travers la 18ème édition de la Semaine de l'allaitement maternel au Togo.

 

Placé sous le thème «Allaitement Maternel, une réponse vitale en Situation d'Urgence. Etes-vous prêt ?  », la SMAM  vise cette année quatre objectifs principaux :

 

Mettre en avant le rôle vital que joue l'allaitement maternel en situation d'urgence de part le monde, notamment au Togo.   Souligner le besoin de protéger et de soutenir activement l'allaitement maternel exclusif avant et pendant des situations d'urgence.   Informer les mères, les défenseurs de l'allaitement, les communautés, les professionnels de santé, les gouvernements, les agences d'aide humanitaire, les donateurs et les médias sur la façon de soutenir activement l'allaitement maternel avant et pendant une situation d'urgence ;   Mobiliser des actions et encourager le travail en réseau et la collaboration entre les personnes ayant des compétences en allaitement et celles qui sont impliquées dans la réponse d'urgence.  

Il s'agira principalement d'interpeller les communautés sur l'importance d'encourager les familles qui attendent ou accueillent la naissance d'un bébé, et bien entendu les femmes, dans leurs efforts pour allaiter leurs enfants. Ainsi, la stratégie de cette année revient à décerner des prix aux pères et mères ayant pratiqué l'allaitement maternel exclusif pendant les six mois, dès la première heure suivant l'accouchement.

 

Ces gestes d'encouragement devant marquer la journée de lancement de la SMAM dans toutes les régions, seront accompagnés d'émission débats sur les radios communautaires ainsi que des activités de proximité avec l'appui des témoignages des couples (Groupes Témoins) ayant pratiqué l'allaitement exclusif. Toutes ces interventions se dérouleront sous l'autorité des Préfets avec une forte implication des Groupes de Soutien à l'Allaitement maternel exclusif, et les Club des Mères.

 

Précisons que la SMAM vient renforcer la campagne de communication pour la survie de l'enfant lancée en décembre dernier et qui préconise en plus de l'allaitement maternel exclusif dès la première heure suivant la naissance et pendant les 6 premiers mois, la prévention contre le paludisme par l'utilisation  de moustiquaire imprégnée d'insecticide,  le traitement de la diarrhée  avec des solutions de réhydratation orale et le lavage des mains  avec de l'eau potable et du savon ou de la cendre avant de se nourrir et après être allé aux toilettes.

 

Au Togo, 9 000 enfants décèdent avant leur cinquième anniversaire chaque année. En combinant ces quatre pratiques élémentaires à la survie de l'enfant, 80% de ces enfants pourraient être sauvés ce qui représente 7 200 vies.

 

A l'instar des autres pays du monde qui ont célébré la SMAM la semaine dernière, le Togo lance officiellement sa semaine de l'allaitement maternel cet après-midi du 11 août 2009 à Agou Gadzépé.  Cette cérémonie de lancement verra la participation du Ministre d'État, Ministre de la Santé, des représentants des institutions partenaires, des chefs de district, responsables sanitaires et des populations de la localité et des zones environnantes.

La Semaine mondiale de l'allaitement maternel est organisée chaque année du 1er au 7 août dans plus de 120 pays pour promouvoir cette pratique afin que les nourrissons du monde entier soient en meilleure santé. Cette semaine commémore la Déclaration «Innocenti» sur la protection, l'encouragement et le soutien de l'allaitement maternel, signée par l'OMS et l'UNICEF en août 1990.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.

Votez pour eux !

Culture

Toofan a été nominé aux MTV Africa Music Awards dans la catégorie ‘meilleur groupe’

Comment le numérique va changer la vie des agriculteurs

Tech & Web

A Paris, Cina Lawson a expliqué comment la numérique pouvait s'inscrire dans une logique de développement de l'agriculture. 

'Il n'y a pas de fatalité à la famine'

Développement

Le président Faure Gnassingbé a pris part jeudi à New York à un side event sur le thème de l’élimination de la faim.