Vigilance et prévention

19/11/2014
Vigilance et prévention

Un dispositif de prévention est perfectible, selon le Premier ministre

Une réunion a regroupé mercredi autour du Premier ministre les membres de la commission nationale de lutte contre Ebola, la représentante de l’OMS au Togo et une délégation du Commandement des États-Unis pour l'Afrique (Africom).

Une rencontre qui s’inscrit dans le cadre des efforts de prévention menés par le gouvernement depuis l’apparition d’une nouvelle forme du virus en Afrique de l’Ouest. 

Les autorités sanitaires ont instauré des contrôles aux postes frontières terrestres, maritimes et aériens, des campagnes d’information ont été lancées en direction du grand public et un centre d’isolement est opérationnel au CHU de Lomé. Aucun cas de fièvre hémorragique n’a été enregistré au Togo.

‘Nous avons observé, dans certains pays, une baisse du nombre de cas, mais il ne faut pas baisser la garde car cela pourrait nous détourner des actions prioritaires. L’épidémie est bien présente et nous devons être très vigilants surtout au Togo où il n’y a pas encore de cas, a déclaré le Dr Lucile Imboua, représentante de l’OMS au Togo.

Pour le chef du gouvernement, Arthème Ahoomey-Zunu, le dispositif de prévention est perfectible et tous les appuis qu’ils viennent de l’OMS ou d’Africom sont les bienvenus.

Ebola a déjà tué plus de 5.000 personnes principalement en Guinée, au Liberia et en Sierra-Leone.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.