Vive inquiétude de l’OMS

08/08/2014
Vive inquiétude de l’OMS

Déjà près de 1000 morts

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé vendredi qu'il fallait considérer l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola comme "une urgence de santé publique de portée mondiale". "Une réponse internationale coordonnée est essentielle pour arrêter et faire reculer la propagation internationale" du virus, estime son comité d'urgence.

Les conséquences possibles d'une poursuite de l'épidémie, qui a fait près de 1000 morts dans quatre pays d'Afrique de l'Ouest, sont "particulièrement graves" compte tenu de la virulence d'Ebola, a précisé l'OMS à l'issue d'une réunion de deux jours de son comité d'urgence.

L'épidémie actuelle est "la plus importante et la plus sévère" en quatre décennies, a souligné dans une conférence de presse la directrice générale de l'OMS Maragaret Chang.

Elle a estimé que les pays d'Afrique de l'Ouest touchés par l'épidémie: Liberia, Sierra Leone, Guinée et Nigeria, "ne peuvent y faire face par eux-mêmes" et a appelé "la communauté internationale à leur fournir le soutien nécessaire".

Mme Chang a ajouté qu'elle avait accepté les conclusions du comité et décrété cette "urgence de santé publique de portée mondiale", l'OMS coordonnant au quotidien la mobilisation internationale face à Ebola.

Le comité a exclu des restrictions sur les voyages internationaux ou sur le commerce international. Mais, a-t-il dit, "les Etats doivent se préparer à détecter et traiter des cas de malades Ebola" et "à faciliter l'évacuation de leurs ressortissants, en particulier les personnels médicaux, qui ont été exposés à Ebola".

Aucun cas n’a été recensé au Togo. Seul un passager ayant transité par avion à l’aéroport de Lomé est décédé au Nigeria quelques jours plus tard.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.