Assurance sociale contre sac de riz

04/02/2011
Assurance sociale contre sac de riz

70% de la population togolaise est constituée d’agriculteurs qui ne bénéficient d’aucune protection sociale. Une compagnie d’assurance togolaise, la « Bénéficial life » a été mandatée il y a deux ans par l’Agence Nationale pour la sécurité alimentaire (ANSAT) pour mener une étude de faisabilité sur une formule d’assurance maladie destinée au monde paysan.
Les premiers résultats sont encourageants, a indiqué vendredi le directeur général de l’ANSAT, Ouro Koura Agadazi (photo) qui envisage de proposer des contrats d’assurance maladie ou de retraite dès cette année.
«Une assurance retraite, par exemple, coûtera 5000 Fcfa par mois sur une période de cinq à dix ans. Les souscripteurs pourront payer en numéraire ou en sacs de riz ou de maïs », a précisé M. Agadazi qui estime qu’il s’agit d’une petite révolution pour les populations rurales.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un truc de malade !

Culture

25.000 spectateurs ont assisté jeudi à Nosy Be (Madagascar) au concert des Toofan. Les intéressés n'en reviennent pas encore.

Ne pas prendre les Requins pour des poissons rouges

Sport

‘Le match contre Djibouti n’est pas un match facile. Les Requins valent mieux que ce qu’on pense d’eux’, a affirmé jeudi le coach des Eperviers.

Eclairage public : vers le tout solaire

Développement

Villes et villages du Togo seront bientôt équipés de 13.000 lampadaires solaires ; plus de 7.000 sont en cours d’installation.

Le numérique au cœur du développement

Tech & Web

Le Togo, comme le reste de l’Afrique, doit placer le numérique au coeur du développement socio-économique, estime Cina Lawson dans un entretien à Forbes.