Assurance sociale contre sac de riz

04/02/2011
Assurance sociale contre sac de riz

70% de la population togolaise est constituée d’agriculteurs qui ne bénéficient d’aucune protection sociale. Une compagnie d’assurance togolaise, la « Bénéficial life » a été mandatée il y a deux ans par l’Agence Nationale pour la sécurité alimentaire (ANSAT) pour mener une étude de faisabilité sur une formule d’assurance maladie destinée au monde paysan.
Les premiers résultats sont encourageants, a indiqué vendredi le directeur général de l’ANSAT, Ouro Koura Agadazi (photo) qui envisage de proposer des contrats d’assurance maladie ou de retraite dès cette année.
«Une assurance retraite, par exemple, coûtera 5000 Fcfa par mois sur une période de cinq à dix ans. Les souscripteurs pourront payer en numéraire ou en sacs de riz ou de maïs », a précisé M. Agadazi qui estime qu’il s’agit d’une petite révolution pour les populations rurales.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Stanlux épouse une carrière d'ambassadeur

Culture

Les Kora Awards, qui récompensent chaque année les meilleurs artistes africains, n’auront pas lieu en 2014. 

La France rénove sa culture

Culture

L’Institut Français (ex-centre culturel français) rouvrira ses portes dans de nouveaux locaux à la fin de ce mois.

Le CSAO va se réunir à Lomé

Coopération

Le Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest (CSAO) organisera prochainement au Togo une‘ Semaine de l’Afrique de l’Ouest’.

Une force de conviction

Finances

Kossi Assimaidou quittera ses fonctions d’administrateur du Fonds monétaire international (FMI) à la fin de ce mois.