Augmentation et raison

05/08/2013
Augmentation et raison

Pendant plusieurs semaines, la Synergie des travailleurs du Togo (STT), un regroupement informel de syndicats de base, avait mis entre parenthèse ses revendications en raison de la campagne électorale. Mais elle entend reprendre ses actions si satisfaction ne lui est pas donnée.

Pour ceux qui ont raté le premier épisode, la STT exige une augmentation de 100% des salaires des fonctionnaires.

Le gouvernement n’est pas hostile à tout ce qui peut contribuer à l’amélioration des conditions de vie et de travail des agents de l’Etat, mais dans une proportion réaliste. 100% ferait tout simplement exploser le budget. 

Le porte parole de la STT, a indiqué lundi sur Victoire FM, qu’une augmentation de 50% pourrait finalement être acceptable. 

« Si nous parlons de 50%, c’est parce que nous aimons notre pays. Nous ne voudrions pas qu’on dise que c’est nous qui avons conduit le pays à la ruine. Nous sommes des gens responsables. C’est pourquoi nous voulons faire ce sacrifice en revenant sur notre position. Nous voulons désormais une augmentation de 50% de l’indice. Ce qui doit profiter à tout le monde », a expliqué Gilbert Tsolényanou.

Mais même revue à la baisse, cette demande ne peut être acceptée ; le choc serait trop brutal et aurait des conséquences catastrophiques pour l’économie togolaise. Tout expert peut le confirmer.

La hausse doit être progressive sur plusieurs années et son principe doit être actée par l’ensemble des syndicats.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Allemagne laboure le Togo

Coopération

Depuis la reprise de la coopération avec le Togo, l’Allemagne est particulièrement active dans le secteur de l’agriculture.

Pendant les Evala, la roue tourne

Sport

Coup d’envoi mardi du Grand Prix de la Kozah, une course cycliste qui mènera le peloton de Lomé à Kara (Nord du Togo).

Schéma directeur sur le numérique

Tech & Web

Une étude sur la mise en place d’un schéma d’aménagement numérique vient d'être rendue publique.

Les greffiers à la recherche de solutions consensuelles

Justice

Les greffiers du Togo souhaitent l’ouverture rapide d’un dialogue avec les pouvoirs publics pour discuter de leur statut.