Dockers en colère

15/03/2012
Dockers en colère

Les dockers ont décidé d’entamer une grève le 22 mars afin de faire valoir leurs revendications. Ils exigent l’intégration des personnels intermittents avec tous les bénéfices liés à l’activité, y compris la couverture sociale.

« Des milliers de dockers occasionnels travaillent depuis plus de 20 ans au Port de Lomé, mais leur rémunération n’a jamais évolué », explique Egbèm Kadja, l’un des délégués syndicaux qui en appelle au DG du PAL et au ministre des Transports.

Outre le problème des salaires, les syndicats pointent du doigt les accidents du travail ; près de 200 l’année dernière dont 17 décès, affirme Egbèm Kadja.

Avec le Port de Lomé, le Togo s’est forgé une réputation de Hub commercial pour de nombreux pays d’Afrique de l’Ouest. Des investissements très importants sont prévus pour la construction d’un 3e quai et d’une darse.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !