Emploi des jeunes : ministère volontaire

20/12/2012
Emploi des jeunes : ministère volontaire

Le directeur de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes au ministère du Développement à la base, Arime Tlata Anala, a indiqué jeudi que son Département avait contribué à la création directe de 18.200 emplois.

Des jobs dans le secteur agricole, forestier, de l’hydraulique et au sein des entreprises privées comme publique.

« Notre mission n’est pas de se substituer à l’ANPE, mais d’accompagner les jeunes, afin qu’ils disposent de tous les atouts pour trouver du travail. Et quand on peut agir et les aider, tant mieux. C’est ce que nous avons fait avec plusieurs milliers d’entre eux », a souligné M. Anala

Le ministère entend renforcer son action en faveur de l’emploi des jeunes en adoptant un Plan stratégique dans les prochains jours. Il permettra au gouvernement, non seulement  d’accroître les opportunités d’emploi, mais également d’agir de manière pérenne. »

 Le chômage des jeunes est un problème auquel est confronté le Togo, comme d’ailleurs la plupart des pays africains. Même les surdiplômés patientent parfois plusieurs années avant de décrocher un contrat. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Début de saison

Sport

Le coup d’envoi du championnat de D1 sera donné le 15 mars prochain. Décision annoncée vendredi par le ‘comité de normalisation’ de la Fédération togolaise de football (FTF).

Aimes vise les 25.000 interventions d'ici 2 ans

Santé

Pour marquer son Xe anniversaire, l’ONG médicale togolaise ‘Aimes Afrique’ a mis les petits plats dans les grands en organisant pendant une semaine une série de manifestations destinées à mieux faire connaître ses actions.

Rougeole : flambée épidémique de saison

Santé

Une nouvelle campagne de vaccination gratuite contre la rougeole va débuter le 26 janvier dans les régions des Plateaux et Centrale.

Présidentielle apaisée : le PNUD s’engage

Coopération

Dix Organisations de la société civile (OSC) ont été retenues par le PNUD pour mener des campagnes destinées à promouvoir un climat de paix propice à la participation citoyenne à l’approche de la présidentielle.