Emploi des jeunes : ministère volontaire

20/12/2012
Emploi des jeunes : ministère volontaire

Le directeur de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes au ministère du Développement à la base, Arime Tlata Anala, a indiqué jeudi que son Département avait contribué à la création directe de 18.200 emplois.

Des jobs dans le secteur agricole, forestier, de l’hydraulique et au sein des entreprises privées comme publique.

« Notre mission n’est pas de se substituer à l’ANPE, mais d’accompagner les jeunes, afin qu’ils disposent de tous les atouts pour trouver du travail. Et quand on peut agir et les aider, tant mieux. C’est ce que nous avons fait avec plusieurs milliers d’entre eux », a souligné M. Anala

Le ministère entend renforcer son action en faveur de l’emploi des jeunes en adoptant un Plan stratégique dans les prochains jours. Il permettra au gouvernement, non seulement  d’accroître les opportunités d’emploi, mais également d’agir de manière pérenne. »

 Le chômage des jeunes est un problème auquel est confronté le Togo, comme d’ailleurs la plupart des pays africains. Même les surdiplômés patientent parfois plusieurs années avant de décrocher un contrat. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Burundi : la délicate mission d’Edem Kodjo

Diplomatie

L’ancien Premier ministre togolais Edem Kodjo a été désigné par l’Union africaine en qualité de médiateur dans la crise politique qui secoue le Burundi.

Tom Saintfiet opérationnel dès la semaine prochaine

Sport

Le nouveau sélectionneur des Eperviers, le Belge Tom Saintfiet, devrait signer officiellement son contrat la semaine prochaine à Lomé.

Sujet prématuré et inapproprié

Cédéao

L'idée d'amender le protocole de la Cédeao sur la démocratie et la bonne gouvernance a été envisagée lors des préparatifs de la 47e session de la conférence des chefs d'Etat et de gouvernement de l’organisation qui s’est déroulée en début de semai...

Rétablir l’honneur de la justice

Justice

Le corporatisme judiciaire est ainsi fait que lorsqu’il s’enfonce dans l’erreur il faut une trentaine d’années pour que la vérité se rétablisse.