Emploi des jeunes : ministère volontaire

20/12/2012
Emploi des jeunes : ministère volontaire

Le directeur de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes au ministère du Développement à la base, Arime Tlata Anala, a indiqué jeudi que son Département avait contribué à la création directe de 18.200 emplois.

Des jobs dans le secteur agricole, forestier, de l’hydraulique et au sein des entreprises privées comme publique.

« Notre mission n’est pas de se substituer à l’ANPE, mais d’accompagner les jeunes, afin qu’ils disposent de tous les atouts pour trouver du travail. Et quand on peut agir et les aider, tant mieux. C’est ce que nous avons fait avec plusieurs milliers d’entre eux », a souligné M. Anala

Le ministère entend renforcer son action en faveur de l’emploi des jeunes en adoptant un Plan stratégique dans les prochains jours. Il permettra au gouvernement, non seulement  d’accroître les opportunités d’emploi, mais également d’agir de manière pérenne. »

 Le chômage des jeunes est un problème auquel est confronté le Togo, comme d’ailleurs la plupart des pays africains. Même les surdiplômés patientent parfois plusieurs années avant de décrocher un contrat. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Approche intégrée de la santé

Santé

Chaque année, des millions de parents consultent pour leurs enfants des pharmaciens, des médecins, des tradipraticiens et les emmènent dans les hôpitaux et les centres de santé. 

Soutien de la Croix Rouge suisse

Coopération

La Croix Rouge suisse a fait un don de 55 millions de Fcfa à son équivalent togolais afin de mener des campagnes de sensibilisation sur le virus Ebola.

Vigilance et prévention

Santé

Une réunion a regroupé mercredi autour du Premier ministre les membres de la commission nationale de lutte contre Ebola, la représentante de l’OMS au Togo et une délégation du Commandement des États-Unis pour l'Afrique.

Monter en puissance sur la répression

Coopération

Francopol, le réseau institutionnel de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) organise à Lomé une rencontre sur la lutte contre la violence faite aux femmes.