Entre réalités de terrain et exigences budgétaires

05/02/2018
Entre réalités de terrain et exigences budgétaires

Les revendications sont prises en compte; reste à trouver les moyens financiers

Les membres du syndicat national du personnel du ministère de la Fonction publique (Synamfop) se sont mis en grève lundi et ce, jusqu’au 8 février.

Les syndicalistes affirment avoir mis à exécution leur mot d’ordre en raison du mépris dont ils auraient fait l’objet de la part des autorités.

‘Nous étions ouvert aux discussions, mais nous déplorons le grand mépris avec lequel les autorités gèrent notre affaire. Aucun contact n’a eu lieu entre elles et nous et donc nous sommes obligés de rester à la maison durant quatre jours’, a confié Komlan Houménou, le secrétaire général du Synamfop.

Les fonctionnaires veulent des primes de rendement, le paiement d’un 13e mois et la construction de nouveaux locaux s’estimant à l’étroit pour mener leur mission.

Au ministère de la Fonction publique on répète ce qui a été dit à de nombreuses reprises : certaines demandes sont justifiés ; encore faut-il que le budget de l’Etat le permette. 

Les deux parties se retrouveront cette semaine pour une série de nouvelles discussions.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.