Entre réalités de terrain et exigences budgétaires

05/02/2018
Entre réalités de terrain et exigences budgétaires

Les revendications sont prises en compte; reste à trouver les moyens financiers

Les membres du syndicat national du personnel du ministère de la Fonction publique (Synamfop) se sont mis en grève lundi et ce, jusqu’au 8 février.

Les syndicalistes affirment avoir mis à exécution leur mot d’ordre en raison du mépris dont ils auraient fait l’objet de la part des autorités.

‘Nous étions ouvert aux discussions, mais nous déplorons le grand mépris avec lequel les autorités gèrent notre affaire. Aucun contact n’a eu lieu entre elles et nous et donc nous sommes obligés de rester à la maison durant quatre jours’, a confié Komlan Houménou, le secrétaire général du Synamfop.

Les fonctionnaires veulent des primes de rendement, le paiement d’un 13e mois et la construction de nouveaux locaux s’estimant à l’étroit pour mener leur mission.

Au ministère de la Fonction publique on répète ce qui a été dit à de nombreuses reprises : certaines demandes sont justifiés ; encore faut-il que le budget de l’Etat le permette. 

Les deux parties se retrouveront cette semaine pour une série de nouvelles discussions.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

La mode dans tous ses états

Culture

Le FIMO 228, Festival international de la mode au Togo, s’est ouvert mardi à l’hôtel Ibis de Lomé.

Faussaires expérimentés sous les verrous

Faits divers

Plusieurs centaines de cartes d’identité, de passeports et de nombreux documents administratifs togolais et étrangers ont été saisis par la police.