Exigences corporatistes et réalités économiques

23/05/2013
Exigences corporatistes et réalités économiques

Les pourparlers entre le gouvernement et les syndicats de base concernant l’amélioration des conditions de vie et de travail des fonctionnaires vont se poursuivre jeudi. La Synergie des travailleurs du Togo (STT), qui avait lancé un mot d’ordre de grève pour les 23 et 24 mai, a décidé de surseoir à ce mouvement.

Les discussions achoppent sur un point majeur. Les syndicats réclament une augmentation de 100% des salaires. Si elle était appliquée, elle ferait exploser le budget national mettant du même coup en péril tout le plan de relance du gouvernement.

Les exigences légitimes des syndicats doivent être réalistes. Oui à une augmentation, mais elle doit être progressive dans le temps.

Il faut concilier réalités économiques et préoccupations corporatistes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé. 

Business angels au chevet des start-up togolaises

Tech & Web

Belle opportunité pour les startups togolaises en quête de financement. Une plateforme leur permet de rechercher des investisseurs.

Premier album pour Valentine Alvares

Culture

Après une multitude de singles, la chanteuse togolaise Valentine Alvares sort son premier album. Elle met le cap à l'international.

Les adieux de Gakpé aux Eperviers

Sport

Serge Gakpé a annoncé jeudi qu'il prenait sa retraite internationale. Le Togolais évolue actuellement au Chievo de Vérone.