Exigences corporatistes et réalités économiques

23/05/2013
Exigences corporatistes et réalités économiques

Les pourparlers entre le gouvernement et les syndicats de base concernant l’amélioration des conditions de vie et de travail des fonctionnaires vont se poursuivre jeudi. La Synergie des travailleurs du Togo (STT), qui avait lancé un mot d’ordre de grève pour les 23 et 24 mai, a décidé de surseoir à ce mouvement.

Les discussions achoppent sur un point majeur. Les syndicats réclament une augmentation de 100% des salaires. Si elle était appliquée, elle ferait exploser le budget national mettant du même coup en péril tout le plan de relance du gouvernement.

Les exigences légitimes des syndicats doivent être réalistes. Oui à une augmentation, mais elle doit être progressive dans le temps.

Il faut concilier réalités économiques et préoccupations corporatistes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.

Réponse rapide en faveur des populations défavorisées

Développement

Le PNUD a signé vendredi deux nouvelles conventions qui vont permettre d'étoffer les stratégies du PUDC de lutte contre la pauvreté.