Johnson & Johnson victime d'une escroquerie depuis le Togo

14/09/2008
Johnson & Johnson victime d'une escroquerie depuis le Togo

La fondation américaine Robert Wood (appartenant au géant du cosmétique Johnson & Johnson et l'une des plus riches au monde spécialisée dans les questions de santé et de bien-être) a été la victime involontaire d'une escroquerie organisée depuis le Togo et qui illustre une nouvelle fois la façon dont les criminels utilisent la place togolaise comme capitale de la fraude sur internet.

L'affaire est assez classique. Des centaines de milliers d'internautes à travers le monde ont reçu ces dernières semaines des email les invitant à participer à une conférence organisée par la fondation et intitulée « Conférence internationale de la Fondation Robert Wood Johnson ». Il leur était demandé d'envoyer de l'argent pour prendre part à l'événement. Le contact : un certain docteur Norman Trevor, basé au Togo.L'argent collecté n'a évidemment jamais été envoyé à la Fondation.

Ce n'est pas la première fois que Johnson & Johnson est victime d'un scam

*

.

Les autorités togolaises ont lancé depuis quelques années une chasse aux fraudeurs du Net. Mais le travail s'avère compliqué car les réseaux sont mobiles. Ils utilisent des téléphones portables à cartes prépayées, donc sans relevé d'identité, et changent régulièrement d'adresses email. Pour envoyer les propositions à leurs possibles victimes, ils utilisent les nombreux cybercafés installés à Lomé.

La police est parvenu à mettre sous les verrous quelques dizaines d'escroc –en majorité des Nigérians- mais la traque reste difficile et incertaine.

*

Scam est le terme anglais désignant un type de fraude pratiquée sur Internet. Les services secrets des États-Unis estime que ce type d'escroquerie rapporte plusieurs centaines de millions de dollars US par an à ses auteurs

Le (vrai) site de la Fondation

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés.