L’ANPE fait le ménage

01/04/2015
L’ANPE fait le ménage

L'ANPE développera le programme au terme de la phase pilote

L'ANPE a lancé mercredi la phase pilote du programme ‘Service à la personne’ (SAP). L’objectif est de former puis de placer 5.000 employés de maison, mais aussi des auxiliaires de vie, des chauffeurs, des jardiniers, des femmes de ménage, etc… 

L’Agence Nationale pour l’Emploi va consacrer 1,6 milliard à ce programme d’insertion réalisé en collaboration avec le Bureau international du travail (BIT).

70% de ce personnel, la plupart du temps sous-qualifié, travaillent dans des conditions précaires. Le directeur général de l’ANPE,  Edmond Comlan Amoussou, veut faire une fois pour toute faire le ménage.

Republicoftogo.com : A lire les conclusions d’un récent rapport, la situation n’est pas très reluisante

Edmond Comlan Amoussou : Selon l’enquête réalisée avec l’appui du BIT, il y a 30.000 employés de maison dans la commune de Lomé dont 70% exercent dans l’informel.  31% des besoins ne sont satisfaits et 54,90% des employés se consacrent aux seules tâches d’entretien. 

Une grande partie de ce personnel non formé n’a aucune protection sociale, travaille 24h/24, n’a pas de congés, est mal nourri et parfois victime de violences physiques. Bref, les conditions de travail ne sont pas au top. L’ANPE veut humaniser et professionnaliser tout ça.

Edmond Comlan Amoussou

Republicoftogo.com : S’agit-il de nouveaux emplois ? 

Edmond Comlan Amoussou : En partie oui, pour 2.000 postes. Les 3.000 autres ont déjà un job. Tous bénéficieront de la même formation en fonction des compétences choisies. Et c'est une première étape. 

La formalisation du secteur permettra à l’employeur d’avoir du personnel qualifié et de bénéficier de déductions fiscales.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.