L'heure est à la clarification

16/08/2017
L'heure est à la clarification

Ingrid Awadé

Les employeurs ont toujours du mal à appliquer les dispositions relatives à la protection sociale. Constat dressé mercredi par Ingrid Awadé, la directrice générale de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS).

Du coup, les contentieux sont de plus en plus nombreux. Une réunion se déroule mercredi avec des représentants du corps judiciaire pour améliorer la situation.

‘La CNSS veut instaurer une compréhension commune des dispositions légales et réglementaires du Code de sécurité sociale adopté en 2011’, a expliqué Mme Awadé.

Pour Gilbert Bawara, le ministre de la Fonction publique, ‘L’objectif du gouvernement est de s’assurer que tous les travailleurs bénéficient de la protection sociale. Malheureusement, il y a d’importants problèmes de recouvrement en ce qui concerne l’application du Code de la sécurité sociale, ce qui n’arrange pas la CNSS’.

Les contentieux viennent du fait que les employeurs sont souvent de mauvaise foi, a fait remarquer le ministre de la Justice Pius Agbetomey. Il a également pointé du doigt les difficultés d’application des lois du travail liées à l’interprétation.

La réunion organisée par la CNSS tentera de parvenir à une clarification salutaire. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.