L'objectif est d'avoir des fonctionnaires heureux

08/06/2013
L'objectif est d'avoir des fonctionnaires heureux

Gouvernement et Synergie des travailleurs du Togo (STT), un groupement de syndicats de base, poursuivent des négociations depuis plusieurs semaines en vue de parvenir à un accord permettant une amélioration des conditions de vie et de travail des fonctionnaires. La STT réclame une hausse de 100% des salaires. Demande difficile à satisfaire eu égard aux recettes de l’Etat et au risque de déstabiliser tout le système économique du pays.

Le ministre du Travail et de la Sécurité sociale, Ahmadou Yacoubou, reconnaît, dans un entretien à Republicoftogo.com, la nécessité de faire plus pour les fonctionnaires. Il se déclare confiant sur la suite des pourparlers.

Republicoftogo.com : Les discussions entre le gouvernement et la STT semblent laborieuses

Ahmadou Yacoubou : On ne s’est pas entendu sur les points de la plateforme. Le gouvernement a fait des propositions qui n’ont pas donné satisfaction à la coordination de la Synergie. Nous pensons que chaque partie va réfléchir sur les propositions et les contres propositions et on se reverra pour la suite. Parler de blocage est cependant excessif.

Republicoftogo.com : Peut-on espérer une issue rapide aux pourlarlers ? 

Ahmadou Yacoubou : Je n’ai jamais été pessimiste. On doit toujours rester optimiste quelque soient les difficultés. Je suis sûr qu’en bon togolais que nous sommes, nous trouverons des solutions puisque le désir de chacun, c’est l’amélioration des conditions de vie des travailleurs. Pour le principe, nous sommes tous d’accord mais ce sont les détails qui restent à régler. 

Republicoftogo.com : La STT estime que les propositions faites par le gouvernement ne vont pas dans le sens d’une amélioration des conditions de vie et de travail des fonctionnaires

Ahmadou Yacoubou : Nous disons que le principe est acquis. Personne n’est hostile à l’amélioration du quotidien des fonctionnaires et, plus généralement, de tous les Togolais. 

Tout le monde est conscient qu’il faut améliorer les conditions de vie mais il y a certaines questions qui se posent. Comment le faire ? A quel rythme ? Ce sont ces points qui sont à l’ordre du jour des négociations. Nous souhaitons parvenir rapidement à un accord pour que la sérénité revienne.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.

Les transfusions sanguines n'ont aucun caractère commercial

Santé

La culture de don du sang n’est pas très développée au Togo. Absence d’information et préjugés freinent la collecte.

Fin de la mission de Mashav

Coopération

La session de formation assurée par Mashav, l’Agence de coopération israélienne, s’est achevée jeudi.

La CAF demande à la Fédération togolaise de sortir son chéquier

Sport

Actuellement en pleine rénovation, le grand stade de Kégué à Lomé est indisponible pour de longs mois.