La STT ne veut rien lâcher

01/03/2013
La STT ne veut rien lâcher

Le ministre de la Fonction publique, Djifa Adjéoda, et son collègue du Travail, Yacoubou Hamadou, ont reçu vendredi les responsables de la Synergie des travailleurs du Togo (STT), en présence des six autres syndicats. Un premier round de pourparlers avait eu lieu jeudi à la Primature.

A l’issue des discussions, il a été demandé à la STT de surseoir à son appel à la grève en vue de permettre la poursuite des échanges dans la sérénité.

Réponse du STT, c’est non ! La grève est donc maintenue pour le 4,5 et 6 mars prochains. A moins que les revendications affichées par ce syndicat (revalorisation des salaires, clarification sur le départ de l’âge à la retraite, notamment) trouvent une issue favorable.

« Nous sommes prêts à prendre part à toute négociation pouvant permettre de trouver une solution à la crise sociale », ont indiqué les syndicalistes du STT.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Cina Lawson s'intéresse à la green tech

Environnement

Cina Lawson a assisté lundi à Paris au  ‘Tech for Planet’ organisé en marge du One Planet Summit.

Fermeture pour travaux

Sport

Offert par la Chine il y a 17 ans, le stade de Kégué à Lomé – le plus grand du Togo – sera entièrement réhabilité par le même pays. 

Vous écoutez Radio Cédéao

Cédéao

L'organisation régionale va se doter d'un station de radio diffusant sur toute l'Afrique de l'Ouest.

Le nouveau code pénal fait bonne impression

Justice

Le Garde des Sceaux, Pius Agbétomey, a réceptionné mardi 2000 exemplaires du nouveau code pénal, don de l'UE.