La STT ne veut rien lâcher

01/03/2013
La STT ne veut rien lâcher

Le ministre de la Fonction publique, Djifa Adjéoda, et son collègue du Travail, Yacoubou Hamadou, ont reçu vendredi les responsables de la Synergie des travailleurs du Togo (STT), en présence des six autres syndicats. Un premier round de pourparlers avait eu lieu jeudi à la Primature.

A l’issue des discussions, il a été demandé à la STT de surseoir à son appel à la grève en vue de permettre la poursuite des échanges dans la sérénité.

Réponse du STT, c’est non ! La grève est donc maintenue pour le 4,5 et 6 mars prochains. A moins que les revendications affichées par ce syndicat (revalorisation des salaires, clarification sur le départ de l’âge à la retraite, notamment) trouvent une issue favorable.

« Nous sommes prêts à prendre part à toute négociation pouvant permettre de trouver une solution à la crise sociale », ont indiqué les syndicalistes du STT.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires.