La STT tente de mettre la pression avant la présidentielle

17/02/2015
La STT tente de mettre la pression avant la présidentielle

Les syndicalistes exigent un redressement des salaires

Les fonctionnaires membres de la Synergie des travailleurs du Togo (STT) ont observé mardi un sit-in devant le Casef et le Centre hospitalier CHU Sylvanus Olympio de Lomé.

La STT veut mettre la pression afin d’obtenir satisfaction sur un certain nombre de revendications salariales et obtenir l’adoption du statut général de la fonction publique. Le gouvernement a déjà fait un geste significatif en débloquant près d’un milliard.

La Centrale annonce également une grève de 3 jours à partir de mercredi.

Des élèves sont sortis ‘spontanément’ des écoles de la capitale pour ‘soutenir leurs enseignants’, ils ont forcé leurs camarades de l’enseignement privé à quitter les salles de classe. Les plus âgés avaient à peine 14 ans !

Un scénario déjà utilisé par la STT lors de précédents mouvements. 

Cette contestation sociale intervient dans un contexte pré-électoral, ce qui n’est pas tout à fait un hasard.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.