La STT tente de mettre la pression avant la présidentielle

17/02/2015
La STT tente de mettre la pression avant la présidentielle

Les syndicalistes exigent un redressement des salaires

Les fonctionnaires membres de la Synergie des travailleurs du Togo (STT) ont observé mardi un sit-in devant le Casef et le Centre hospitalier CHU Sylvanus Olympio de Lomé.

La STT veut mettre la pression afin d’obtenir satisfaction sur un certain nombre de revendications salariales et obtenir l’adoption du statut général de la fonction publique. Le gouvernement a déjà fait un geste significatif en débloquant près d’un milliard.

La Centrale annonce également une grève de 3 jours à partir de mercredi.

Des élèves sont sortis ‘spontanément’ des écoles de la capitale pour ‘soutenir leurs enseignants’, ils ont forcé leurs camarades de l’enseignement privé à quitter les salles de classe. Les plus âgés avaient à peine 14 ans !

Un scénario déjà utilisé par la STT lors de précédents mouvements. 

Cette contestation sociale intervient dans un contexte pré-électoral, ce qui n’est pas tout à fait un hasard.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.

Mariachis, tequila et internet

Tech & Web

Le Forum annuel sur la gouvernance de l’Internet s’est ouvert mardi à Guadalajara, berceau des mariachis et de la tequila.