La baguette n’augmentera pas

05/11/2010
La baguette n’augmentera pas

Le Conseil national du dialogue social (CNDS), une structure composée de représentants du gouvernement, des syndicats et du Patronat, a poursuivi ses discussions vendredi en abordant l’épineuse question du niveau de rémunération dans le secteur public et privé.
Autre question importante évoquée, l’instauration d’une assurance-santé pour les fonctionnaires.
« Notre travail consiste à améliorer les conditions de vie des travailleurs ; tous les participants ont compris l’intérêt de formuler des recommandations idoines pour que le gouvernement puisse les insérer dans l’exercice budgétaire qui va bientôt être voté par le parlement » a déclaré Kondé Sagbana, le président du CNDS.
Intervenant au cours de la séance, le ministre du Commerce, a annoncé que des mesures exceptionnelles avaient été prises pour éviter l’augmentation du prix du pain. Les Grands moulins du Togo, principal importateur de farine, dont les cours flambent sur le marché international, seront partiellement exonérés de certaines taxes pour leur permettre de maintenir les prix au niveau actuel.
Pour sa part, le ministre de la Fonction publique a indiqué qu’il allait entreprendre une tournée nationale pour expliquer aux populations les grands axes de la réforme administrative.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.

L'AIBA veut populariser la boxe au Togo

Sport

L’International boxing association (AIBA) a lancé vendredi l’année de la boxe en Afrique destinée à promouvoir cette discipline sur le continent.

Une justice en mouvement

Justice

Une étude réalisée par Afrobaromètre révèle que dans la plupart des pays africains, des obstacles majeurs entravent encore l'accès des citoyens à la justice.