Le CNDS entend mieux protéger les travailleurs

20/10/2012
Le CNDS entend mieux protéger les travailleurs

Le Conseil national du dialogue social (CNDS) s’est réuni vendredi pour sa 2e session de l’année. A l’ordre du jour, l’adoption en procédure d’urgence du projet de statut général de la fonction publique et les négociations annuelles bilatérales entre les travailleurs et le gouvernement.

Au terme de 4 heures de discussions, le CNDS a formulé deux recommandations à l’endroit du gouvernement. La première porte sur la nécessité de faire adopter le nouveau statut de la fonction publique d’intégrer son incidence sur le budget 2013 ; la seconde demande aux autorités d’associer désormais tous les partenaires sociaux à toutes les questions qui touchent les mesures économiques en faveur des travailleurs.

Les participants ont également évoqué la hausse du prix du gaz. La porte-parole du CNDS, Lawson Nadou, a précisé que le gouvernement n’entendait pas annuler sa décision, mais qu’il promettait d’évoquer ce dossier avec les partenaires sociaux lors des prochaines séances.

Etaient présents à cette session, Hacoubou Amadou, le ministre du Travail, sa collègue du Commerce, Léguezim-Balouki, Doris Wilson, en charge des Droits de l’homme et les représentants des travailleurs et du patronat.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.