Le dialogue plutôt que la grève

03/03/2013
Le dialogue plutôt que la grève

Le ministre de la Fonction publique, Kokou Djifa Adjéoda (photo), a invité tous les travailleurs à se présenter à leur travail lundi matin. Une réponse au mot d’ordre de grève de 72h lancé par la Synergie des Travailleurs du Togo (STT).

«Certains syndicats exigent un doublement des salaires. Ce n’est tout simplement pas possible à l’heure actuelle. Depuis 2008, le gouvernement cherche tous les moyens pour améliorer les conditions de vie et de travail des fonctionnaires. Le nouveau statut de la fonction publique, voté récemment, en est un exemple. Nous mettrons tout en œuvre pour donner satisfaction aux agents de l’Etat dans la mesure de nos moyens », a indiqué Kokou Djifa Adjéoda qui a précisé que de 2008 à 2012, la valeur indiciaire était passée de 947 à 1039,5, avec 30 points de mieux cette année.

Le ministre a précisé que de nombreux avantages étaient contenus dans les textes d’application en préparation.

Raison pour laquelle il s’étonne de la démarche de la STT. «Nous sommes en train de discuter avec les centrales syndicales et nous n’avons pas compris, pourquoi à un moment donné  un syndicat décide de faire grève. Nous leur avons dit qu’il fallait lever le mot d’ordre pour qu’on continue les discussions au sein de la Conseil national du dialogue social ».

Le ministre a concédé que les revendications des syndicats de base étaient, en partie, légitimes. Raison pour laquelle le gouvernement a décidé d’entamer immédiatement des discussions.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !