Le renouveau du syndicalisme togolais

30/04/2014
Le renouveau du syndicalisme togolais

Reconduit à la tête de la Confédération nationale des travailleurs du Togo (CNTT) le week-end dernier, Yves Palanga plaide pour le dialogue et dénonce les revendications intempestives des rues. ‘Le mieux est de s’asseoir autour d’une table et de discuter pour résoudre les problèmes’, explique-t-il dans l’entretien qui suit.

Republicoftogo.com : Lors de votre réélection, vous avez milité pour la lutte syndicale qui passe par le dialogue.

Yves Palanga : En effet. Le syndicalisme a évolué. Le dialogue, c’est à la mode et personne ne peut s’en passer. Les revendications intempestives des rues, c’est terminé. Pourquoi je dis ça ? Si vous optez pour les manifestations de rues pour réclamer quelque chose, c’est finalement autour d’une table que vous l’obtiendrez. Pourquoi ne pas choisir alors directement la voie du dialogue ? C’est pourquoi je le clame ici haut et fort :  à la CNTT, je ferai en sorte que tous les membres adhèrent à cette culture du dialogue.

Republicoftogo.com : Certains reprochent à la CNTT ses échecs 

Yves Palanga :  Les échecs peuvent être utiles. On peut les capitaliser pour en faire une force

Republicoftogo.com : Vous semblez très confiant

Yves Palanga : Non. Le travail qui nous attend sera ardu car les défis à relever sont nombreux. Pour y parvenir, il faut s’armer de patience et surtout être humble et savoir quel langage pratiqué face aux partenaires, c’est très important. Notre manière d’agir est vraiment déterminante.

La méthode ne passe ni par l’arrogance, ni par l’insolence. Tout doit être obtenu par la discussion. C’est ainsi que j’entends mener le combat syndical.

Je lance un appel aux autres centrales syndicales pour leur dire que c’est dans l’union que doit se situer notre action.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.