Les pays doivent s’adapter à l’évolution du marché de l’emploi

07/09/2016
Les pays doivent s’adapter à l’évolution du marché de l’emploi

Partenariats de demain

Le monde de l’emploi est en constante évolution et porte des modifications structurelles profondes. Par voie de conséquence, les attentes des entreprises en matière de recrutement évoluent et peuvent mettre en évidence des déficits en matière de formations, d’adéquation entre ces formations et les emplois proposés.

Parallèlement, la réduction significative du nombre de demandeurs d’emploi représente, dans une grande majorité de pays un enjeu fort avec, notamment, la nécessité de prise en charge des publics vulnérables.

Les PNE (Politiques Nationales de l’Emploi) établies par les pays sont, à ce titre, généralement très claires sur l’importance de cette question et visent à déterminer les objectifs stratégiques sur ces sujets.

Dans une grande majorité d’entre elles les questions d’amélioration de la capacité d’absorption de la main d’œuvre, de facilitation de l’accès des groupes vulnérables (personnes handicapées, jeunes et femmes, migrants), de renforcement de la gouvernance du marché du travail et d’Amélioration de l’employabilité de la main-d’œuvre font l’objet de directives claires déclinées ensuite en Plan d’Actions.

Les Services Publics d’Emploi sont clairement en première ligne du déploiement d’actions au service de ces politiques nationales.

Il leur faut comprendre et anticiper les exigences du marché du travail local (quelles capacités, compétences, quels profils sont utiles?) afin de mettre en place les actions les plus pertinentes.

Il leur faut également mettre en place des services adaptés en matière d’emploi, d’orientation, de formation au regard des missions qui leur sont confiées et ce pour un public large aux problématiques variées.

La tâche est immense et pose rapidement la question du champ de compétences des SPE tant le spectre de problématiques à traiter est large.

Cependant, force est de constater, que depuis de nombreuses années, des partenaires publics mais également privés et associatifs interviennent sur l’emploi et peuvent assurer l’accompagnement de publics spécifiques, de projets, de territoires…, et contribuer ainsi efficacement au traitement de la question du chômage

Malheureusement, la courante absence de dispositifs de concertation entre tous les acteurs impliqués (regroupant le secteur public, secteur privé, société civile, partenaires techniques et financiers) peut être source des dysfonctionnements dans la coordination des actions en faveur de l’emploi.

En réalité, ces situations de non coordination a pour conséquence d’une part, de générer des doublons qui ralentissent voire annulent la mise en œuvre de certains plans stratégiques pourtant indispensables à une véritable promotion de l’emploi et d’autre part de réduire sensiblement la visibilité du secteur du fait de l’émiettement des résultats de nombreuses initiatives prises de manière isolée.

Une véritable politique de mise en place de partenariats est donc indispensable afin que, chacun sur son champ de compétences, puisse contribuer à cette réduction du chômage et de la pauvreté qui constituent notre objectif suprême.

Actions de coordination au niveau local

Même si des accords de partenariats sont indispensables avec certaines organisations d’envergure nationale, il est maintenant clairement admis, notamment au gré des politiques de territorialisation qui sont mises en œuvre, que c’est au niveau local que des actions de coordination entre partenaires peuvent se révéler efficaces.

Ces partenariats locaux visent à créer des systèmes de coopération durables entre les parties prenantes, les organismes publics, para publics, privés ou associatifs pour développer et mettre en œuvre des politiques locales d’emploi.

Ces partenariats sont à géométrie variables. Ils peuvent être bilatéraux, multilatéraux ou même prendre la forme de véritables structures physiques apportant sur un même lieu toute une gamme de services délivrés par des partenaires différents mais c’est bien à chaque fois une complémentarité des expertises qui est recherchée pour ces acteurs qui sont, chacun sur leur registre, reconnu comme légitime.

Dans ce paysage, les Services Publics d’Emploi ont un rôle central à jouer étant, dans une grande majorité des pays, les structures mises en place par les gouvernements afin de mettre en œuvre les politiques nationales en matière d’emploi.

Les collectivités locales sont également des partenaires importants, voire indispensables car ayant le souci de créer des emplois locaux afin de contribuer au développement de leurs territoires ou, dans certains cas même, de ralentir l’exode rural.

Afin de partager les pratiques sur ces questions et d’envisager les modalités de partenariats de demain, l’Agence Nationale Pour l’Emploi (ANPE) du Togo organise les 7 et 8 septembre à Lomé une conférence sur le thème : ‘Partenariats locaux au service des demandeurs d’emplois et des entreprises’.

Cet événement rassemble les directeurs et équipes de direction des Services Publics d’Emploi de nombreux pays mais également des spécialistes de ces sujets issus d’organisations internationales, des secteurs publics privés, d’associations.

La conférence, qui se déroule au siège de la BOAD, a été ouverte mercredi par Georges Aïdam représentant le Premier ministre.

Selon le programme officiel, plusieurs intervenants sont programmés parmi lesquels Glibert Bawara, le ministre de la Fonction publique, victoire Dogbé-Tomegah, la ministre du Développement à la base et Edmond Comlan Amoussou, le directeur général de l’ANPE.

Parmi les pays étrangers représentés à la conférence, on peut citer le Canada, la Turquie, la Côte d’Ivoire, le Cameroun, la France, le Togo, le Bébin, le Burkina, le Mali, le Niger ainsi que des organisations internationales, OCDE et ONU.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.

Mariachis, tequila et internet

Tech & Web

Le Forum annuel sur la gouvernance de l’Internet s’est ouvert mardi à Guadalajara, berceau des mariachis et de la tequila.