Les syndicats fermes, mais ouverts à la discussion

09/01/2013
Les syndicats fermes, mais ouverts à la discussion

Six centrales syndicales ont lancé mercredi un préavis de grève de 10 jours si leurs revendications ne sont pas satisfaites. Elles exigent l’adoption du nouveau statut de la fonction publique, actuellement en cours d’harmonisation par le Secrétariat général du gouvernement.

« Nous estimons que nous n’avons plus d’interlocuteurs en face, mais si le gouvernement nous fait signe, on pourra toujours faire des propositions afin d’améliorer le texte. Si le statut est adopté alors il n’y aura pas de grève », a indiqué Sylvestre Têko Gbétoula, le secrétaire général adjoint de la CSTT, l’un des principaux syndicats qui s’est déclaré ouvert au dialogue.

L’Assemblée nationale a déjà examiné le texte en commission avant de le renvoyer au Secrétariat général du gouvernement pour corrections. 

Le nouveau statut prévoit, notamment, une revalorisation de la grille salariale.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Stanlux épouse une carrière d'ambassadeur

Culture

Les Kora Awards, qui récompensent chaque année les meilleurs artistes africains, n’auront pas lieu en 2014. 

La France rénove sa culture

Culture

L’Institut Français (ex-centre culturel français) rouvrira ses portes dans de nouveaux locaux à la fin de ce mois.

Le CSAO va se réunir à Lomé

Coopération

Le Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest (CSAO) organisera prochainement au Togo une‘ Semaine de l’Afrique de l’Ouest’.

Une force de conviction

Finances

Kossi Assimaidou quittera ses fonctions d’administrateur du Fonds monétaire international (FMI) à la fin de ce mois.