Les syndicats fermes, mais ouverts à la discussion

09/01/2013
Les syndicats fermes, mais ouverts à la discussion

Six centrales syndicales ont lancé mercredi un préavis de grève de 10 jours si leurs revendications ne sont pas satisfaites. Elles exigent l’adoption du nouveau statut de la fonction publique, actuellement en cours d’harmonisation par le Secrétariat général du gouvernement.

« Nous estimons que nous n’avons plus d’interlocuteurs en face, mais si le gouvernement nous fait signe, on pourra toujours faire des propositions afin d’améliorer le texte. Si le statut est adopté alors il n’y aura pas de grève », a indiqué Sylvestre Têko Gbétoula, le secrétaire général adjoint de la CSTT, l’un des principaux syndicats qui s’est déclaré ouvert au dialogue.

L’Assemblée nationale a déjà examiné le texte en commission avant de le renvoyer au Secrétariat général du gouvernement pour corrections. 

Le nouveau statut prévoit, notamment, une revalorisation de la grille salariale.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.