Maternité et dignité

28/06/2017
Maternité et dignité

Série de garanties avant et après la naissance

Elever une famille est un souhait que caressent nombre de personnes qui travaillent. Pourtant, la grossesse et la maternité sont des moments particulièrement difficiles pour les femmes employées et leur famille. Les femmes enceintes et les mères qui allaitent nécessitent une protection spéciale pour empêcher les dommages à leur santé et à celle de leur enfant, et elles ont besoin d'un temps suffisant pour accoucher, se rétablir et s'occuper des nouveau-nés.

Par ailleurs, lorsqu'elles travaillent, les femmes enceintes et les mères qui allaitent ont t besoin d'une protection pour être assurées qu'elles ne perdront pas leur emploi, simplement en raison d'une grossesse ou d'un congé de maternité. 

Une convention de l’Organisation internationale du travail (OIT) prévoit un congé de maternité de 14 semaines et une série d’avantages financiers

Le texte demande également aux Etats qui l'ont ratifiée d'adopter les mesures nécessaires pour que les femmes ne soient pas contraintes d'accomplir un travail qui a été jugé préjudiciable à leur santé ou à celle de leur enfant ainsi que des mesures propres à garantir que la maternité ne constitue pas une source de discrimination. 

Elle interdit également à l'employeur de licencier une femme pendant sa grossesse ou pendant son congé de maternité. A son retour, elle doit retrouver le même poste ou un poste équivalent rémunéré au même taux. 

Le Togo n’a pas encore ratifié cette convention mais il s’apprête à le faire.

Deux experts de l’OIT sont actuellement à Lomé pour aider le pays à formuler un projet cohérent qui corrige les nombreuses lacunes juridiques et celles relatives au droit du travail.

Une fois ce travail achevé, le texte sera soumis au gouvernement puis aux députés.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Indice harmonisé des prix à la consommation : un casse-tête

Cédéao

La Cédéao vient d’achever à Lomé une réunion consacrée à l'état d'avancement des outils du traitement de l'indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) des pays membres.

La Chambre des notaires prend acte

Justice

Cinq nouveaux notaires ont prêté serment jeudi devant la Cour d’appel de Lomé. La profession est en pleine mutation. 

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.