Mécontentement de certains employés de l’ICAT

25/05/2010
 Mécontentement de certains employés de l’ICAT

Une centaine d’employés de l’Institut de Conseil et d’Appui Technique (ICAT) ont organisé mardi à Lomé un sit-in de deux jours pour exiger le déblocage de leurs arriérés de salaires.
« Nous voulons obtenir le paiement de 13 mois d’arriérés et de 7 mois d’avance sur salaires non régularisées », a expliqué Kpedja Noamessi, porte-parole des manifestants.
Interrogé, le président du Conseil d’administration de l’ICAT, a indiqué que les grévistes n’avaient pas suivi les procédures normales avant de manifester.
L’ICAT est l’un des services techniques qui dépend du ministère de l’Agriculture ; il emploie plus de 500 techniciens agricoles qui réalisent des études sur le terrain et conseillent les paysans sur les semences à utiliser pour un meilleur rendement de la production.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.