Négociation ne rime pas avec protestation

03/06/2013
Négociation ne rime pas avec protestation

Un nouveau round de négociations a eu lieu lundi entre le gouvernement et un groupement informel de syndicats de base, la Synergie des travailleurs du Togo (STT). Mais le mot d’ordre de grève est pourtant toujours maintenu pour les 4,5 et 6 juin.

Une attitude incohérente résumée dans les propos de Gilbert Tsolényanu, le porte-parole de la STT : "Pour nous, il n'est pas question de lever la grève. Nous sommes ouverts aux dialogue" !

Dans un entretien à Republicoftogo.com, le ministre de l'Enseignement supérieur, Octave Nicoué Broohm (photo), et principal négociateur, rappelle opportunément que la négociation est incomptable avec la grève. En d’autres termes, si la STT maintient son mot d’ordre, elle en assumera pleinement la responsabilité, indique M. Broohm.

Republicoftogo.com : Que peut-on retenir des discussions du jour avec la STT ?

Octave Nicoué Broohm : Nous avons discuté une nouvelle fois de tous les points de la plateforme. Nous avons sanctionné nos travaux par un compte rendu. Tous les points, comme des problèmes qui minent les secteurs de l’éducation et de la santé ont été abordés. Nous sommes parvenus à des conclusions provisoires. Les travaux vont reprendre le mercredi 5 juin prochain pour finaliser et conclure.

Republicoftogo.com : Avez vous parlé du mot d’ordre de grève lancé par cette même STT ?

Octave Nicoué Broohm : Bien sûr. Sur cette question, la Synergie apportera la réponse elle-même en s’adressant à sa base, 

Republicoftogo.com : La STT a menacé de perturber les épreuves du BAC 1

Octave Nicoué Broohm : C’est à la STT de prendre ses responsabilités. Lorsqu’on est en négociations, on ne fait pas grève. Nous pensons avec les membres de la coordination de la Synergie que cela a été compris. Ils en assumeront pleinement la responsabilité. 

Republicoftogo.com : Si le mot d’ordre est maintenu, les autorités prendront-elles des mesures pour que les examens se déroulent normalement ?

Octave Nicoué Broohm : Les élèves pourront participer aux épreuves en toute sérénité.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.