Nicoué Broohm : 'Il faut que la raison l'emporte'

03/03/2015
Nicoué Broohm : 'Il faut que la raison l'emporte'

Nicoué Broohm

Le gouvernement a réaffirmé mardi son attachement à la poursuite des négociations avec les centrales syndicales et, notamment, avec la Synergie des Travailleurs du Togo (STT).

Nicoué Broohm, ministre de l’Enseignement supérieur et Kolani Gourdigou en charge de la Fonction publique ont rencontré les représentants de plusieurs centrales au sujet de la grève de 72h lancée par la STT.

‘Aux agents de l’Etat qui sont tentés de faire grève dans un cadre qui n’est pas syndical, je leur demande d’y renoncer pour permettre la poursuite des discussions dans la sérénité et la consolidation des acquis’, a déclaré M. Broohm.

‘Nous avons fait comprendre aux syndicats et à tous leurs membres que le gouvernement est résolu à poursuivre la revalorisation des salaires dans la fonction publique’, a précisé le ministre.

M. Broohm a convié les dirigeants de la STT, qui ont claqué la porte du comité de suivi, à reconsidérer leur position.

‘Nous attendons de tous ces responsables qu’ils viennent à la table de négociation, qu’ils mettent balle à terre et que la raison l'emporte’, a-t-il dit.

La STT a gelé sa présence au comité de suivi et poursuit son mouvement de grève traditionnellement suivi dans les secteurs de la santé et de l’éducation. 

Des écoliers ont encore manifesté dans la matinée à Lomé à la demande de leurs professeurs

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.