Non aux accords éphémères !

28/02/2013
Non aux accords éphémères !

Revalorisation des salaires et des allocations familiales, rétablissement de l'indemnité de départ à la retraite, amélioration de la prime de transport des fonctionnaires, harmonisation de l'âge de départ à la retraite, ouverture de discussions sur certains volets du nouveau statut général de la fonction publique. Voici quelques unes des revendications exprimées jeudi par le syndicat Synergie des travailleurs du Togo (STT) qui a appelé ses adhérents à observer une grève de 48h afin de faire pression sur les autorités.

« Nous avons une plateforme revendicative en dix points », a précisé Gilbert Tsolenyanou (photo), le coordinateur de la STT.

Le ministre du travail, Yacoubou Hamadou, a tenu à rappeler que les mots d’ordre de grève émanait des centrales syndicales. Sur le fond, il a indiqué que «les éléments qui font objet de revendications aujourd’hui doivent être discutés dans le cadre des statuts particuliers et le gouvernement est bien sûr ouvert aux discussions avec tous les acteurs ».

Le ministre a tenu à lever toute ambiguïté : «Nous ne devons pas prendre des engagements juste pour apaiser la situation d’urgence et ne pas pouvoir les respecter plus tard. Soyons raisonnable ! Nous devons améliorer les choses dans une certaine logique. Il ne sert à rien de doubler les salaires et de commencer par accumuler les arriérés dès le 2e mois. Trouvons des compromis qui puissent être tenus dans la durée au lieu d’accords éphémères qui provoqueront une nouvelle crise sociale ».

Yacoubou Hamadou rejoint les préoccupations du syndicaliste sur l’amélioration des conditions de vie et de travail des fonctionnaires. Mais, souligne-t-il, cette politique sociale doit être menée en fonction des ressources dont dispose le Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.