Ouverture du sommet de l'OIT à Genève

11/06/2015
Ouverture du sommet de l'OIT à Genève

Gilbert Houngbo

La 104e Conférence internationale du travail s’est ouverte jeudi à Genève, siège de l’ILO (OIT). Thème choisi : ‘Le changement climatique et le monde du travail’.

Plusieurs invités de haut rang sont attendus parmi lesquels le Président français et celui du Panama.

L'objectif est de promouvoir l'emploi vert. Le potentiel est élevé, mais les défis immenses, notamment dans les pays en développement.

L’OIT a pour vocation de promouvoir la justice sociale et les droits internationalement reconnus de la personne humaine et du travail. Elle remplit ainsi sa fonction première qui consiste à œuvrer en faveur de la paix sociale, condition essentielle à la prospérité.

Une des priorités actuelles de l’OIT est de favoriser la création d’emplois décents et l’émergence d’un contexte économique et de conditions de travail permettant aux travailleurs et aux chefs d’entreprise de participer aux efforts en vue de la paix durable, la prospérité et le progrès social. Sa structure tripartite constitue une plateforme unique pour promouvoir le travail décent.

Gilbert Houngbo, ancien Premier ministre du Togo, est le directeur général adjoint de l’organisation.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.