Pacte mondial pour l’emploi : le Togo va ratifier plusieurs conventions

30/11/2011
Pacte mondial pour l’emploi : le Togo va ratifier plusieurs conventions

Les députés ont adopté mercredi trois lois autorisant le Togo à ratifier plusieurs conventions de l’Organisation international du travail (OIT) relatives 

à la politique de l’emploi, à l’inspection du travail dans le commerce et l’industrie et à l’inspection du travail dans l’agriculture et à l’administration du travail.

«Cette ratification va permettre au gouvernement de mettre en œuvre le Pacte mondial pour l’emploi, notamment en instaurant un cadre juridique et institutionnel adéquat pour les activités de promotion de l’emploi décent et productif.  Elle permettra également de solliciter et d’obtenir plus facilement l’appui du BIT (Bureau international du travail, ndlr) pour la mise en place des programmes liés à l’emploi. 

Cette dynamique est déjà engagée mise pour le Programme pays pour le travail Décent (PPTD) du Togo», a indiqué Octave Nicoué Bhroom, le ministre du Travail.  

Autre avantage pour le Togo, bénéficier de l’assistance technique et financière du BIT.

Confrontée à la perspective d’une hausse prolongée du chômage, de la pauvreté et des inégalités à l’échelle mondiale, et à la multiplication des faillites d’entreprise, l’OIT a adopté en 2009 un Pacte mondial pour l’emploi conçu pour orienter les politiques nationales et internationales visant à stimuler la reprise économique, à créer des emplois et à offrir une protection aux travailleurs et à leurs famille

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.