Pas d’amalgame entre les droits des travailleurs et les agendas politiques

27/04/2013
Pas d’amalgame entre les droits des travailleurs et les agendas politiques

L’Assemblée générale de la Synergie des travailleurs du Togo (STT), un groupement de syndicats de base de la fonction publique, a entériné vendredi l’accord conclu avec le gouvernement et décidé de « suspendre » son mot d’ordre de grève. Atchi Walla, le coordonnateur adjoint de la STT, tient à cette précision. « Le mot d’ordre n’est pas levé, il est juste suspendu », a-t-il déclaré.

De la sémantique pour tenir les adhérents mobilisés.

Des discussions doivent reprendre en début de semaine avec les autorités pour évoquer les questions relatives à l’augmentation des salaires, à l’âge du départ à la retraite, et aux paiements d’indemnités, notamment.

« Nous voulons faire confiance au gouvernement mais nous restons sur nos gardes. », a prévenu Acthi Walla.

Vendredi, le président Faure Gnassingbé avait souligné que les efforts financiers consentis par l’Etat pour aider certaines catégories de fonctionnaires étaient systématiquement accueillis par de nouvelles exigences, insistant sur le fait que le Togo n’a tout simplement pas les moyens de répondre aux revendications excessives de certains.

Il avait aussi mis en garde contre « L’instrumentalisation des aspirations des travailleurs, la surenchère politicienne, l’amalgame entre les droits des travailleurs et les agendas politiques qui  sont des pratiques nocives. Nous devons leur tourner résolument le dos, car elles desservent  notre pays ». 

La récente crise sociale, déclenchée par la STT, a, en effet, une connotation politique et certains partis d’opposition ne s’en cachent pas. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.