Pas d'autre alternative que le dialogue

15/12/2016
Pas d'autre alternative que le dialogue

Gilbert Bawara

Gilbert Bawara, le ministre de la Fonction publique, a rappelé mercredi devant les députés la ligne observée par le gouvernement pour le règlement des conflits sociaux : le dialogue, toujours le dialogue.

Des débats qui doivent se dérouler au sein du cadre permanent de concertation qui rassemble les pouvoirs publics et les organisations syndicales reconnues.

Précisions apportées au moment ou le secteur de l’enseignement primaire et secondaire est secoué par un mouvement de grève initié par quatre syndicats.

‘Le droit de grève est une liberté reconnue à condition que les règles soient respectées. La grève n’autorise pas à déloger des enseignants qui n’adhèrent pas au mouvement, ni à encourager la violence’, a déclaré le ministre.

De son côté, le ministre de l’Enseignement primaire et secondaire, Komi Tchakpélé, a dénoncé la pratique qui consiste à prendre les élèves en otage et à compromettre le déroulement des cours. A cet égard, il a assuré que tout serait mis en œuvre pour que l’année scolaire se déroule normalement.

Pour le gouvernement, la grève est d’autant moins légitime que la plupart des revendications énoncées ont déjà été discutées et acceptées comme l’intégration des professeurs auxiliaires qui rejoindront la fonction publique dès 2017.

Pour le reste, les sujets doivent être débattus dans le calme autour d’une table.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Cina Lawson s'intéresse à la green tech

Environnement

Cina Lawson a assisté lundi à Paris au  ‘Tech for Planet’ organisé en marge du One Planet Summit.

Fermeture pour travaux

Sport

Offert par la Chine il y a 17 ans, le stade de Kégué à Lomé – le plus grand du Togo – sera entièrement réhabilité par le même pays. 

Vous écoutez Radio Cédéao

Cédéao

L'organisation régionale va se doter d'un station de radio diffusant sur toute l'Afrique de l'Ouest.

Le nouveau code pénal fait bonne impression

Justice

Le Garde des Sceaux, Pius Agbétomey, a réceptionné mardi 2000 exemplaires du nouveau code pénal, don de l'UE.